Douglas A-26 Invader

Douglas A-26 Invader

douglas-a-26-invader.jpg

 Historique 

En 1940, et avant même d’avoir reçu  des informations précises concernant  l’évolution de la guerre aérienne en  Europe, l’US Army Air Corps émit  une spécification concernant un avion  d’attaque. Répondant aux sollicitations des services techniques officiels,  la firme Douglas Aircraft réalisa trois  prototypes qui présentaient des configurations très différentes. Baptisé  XA-26, le premier d’entre eux était un  bombardier d’attaque disposant d'un  poste vitré destiné à accueillir le bombardier, le deuxième, désigné XA-  26A, étant un chasseur de nuit lourdement armé, tandis que le troisième,  dénommé XA-26B, était un avion  d’attaque pourvu d’un canon de  75 mm.  Au terme de nombreux vols d’essais  et après un examen minutieux des  rapports d’opérations en provenance  d’Europe et du Pacifique, le A-26B  lnvader fut commandé en série a raison de 1 355 exemplaires, les livraisons commençant en avril 1944.  Equipé de six mitrailleuses de  12,7 mm montées dans le nez, de deux  tourelles dotées chacune de deux  armes du même calibre et d’une dizaine d’autres mitrailleuses réparties  entre des nacelles de voilure ou de fuselage, cet appareil lourdement blindé  était en mesure d’emporter une  charge de bombes de 1 814 kg.  Le A-26B entra en service opérationnel avec la 9th Air Force américaine sur le théâtre européen au cours  du mois de novembre 1944, son appa-  rition dans le Pacifique datant a peu  prés de la même époque. Quant au A-26C, qui disposait d’un poste vitré  pour le bombardier, il commença a  servir dans les unités de l’US Army  Air Force en 1945, mais ne participa  qu’a quelques actions de guerre. Un  A-26B et un A-26C (ce dernier avait  été produit a raison de 1 091 unités)  furent transformés par la suite en  XJD-1, donnant lieu à une série de  cent cinquante JD-1 destinés à remplir des missions de remorquage de  cibles pour le compte de l’US Navy.  Quelques-uns furent même convertis  en vue de lancer et de guider des missiles expérimentaux et des drones,  sous la dénomination de JD-1D.  Dans l’intervalle, en 1948, les A- 26B et A-26C étaient devenus respectivement B-26B et B-26C, l’US Air  Force les employant de manière intensive dans le conflit coréen, mais aussi au Viêtnam, ou ils constituèrent d’excellents moyens de combat  contre l’insurrection. L’armée de l’Air  française employa plusieurs dizaines  de ces appareils, en Indochine puis en  Algérie, au cours des années 1950-  1960. En 1963, une version COIN  (Counter Insurgency), dont le prototype porta la désignation de YB-26K,  fut développée par la firme On Mark  Engineering, avec un armement très  lourd et des moteurs beaucoup plus  puissants. Puis, environ soixante-dix  B-26 furent transformés a ces standards, quarante d’entre eux étant, un  peu plus tard, redésignés A-26A. Un  certain nombre fut déployé au Vietnam, tandis que plusieurs autres  étaient fournis a des pays alliés des  Etats-Unis dans le cadre du programme d’assistance militaire
américain. Des B-26 furent utilisés pour  l’entrainement (TB-26B et TB-26C),  pour le transport (CB-26B, VB-26B),  pour le guidage de RPV et pour des  missions de recherche (EB-26C).

Versions

  XA-26C : désignation attribuée à un  projet de version équipée de 4 canons  de 20 mm dans le nez
 XA-26D : désignation attribuée à  l’unique prototype doté de 2 moteurs  en étoile R-2800-83 produits par la  firme Chevrolet et développant une  puissance unitaire de 2 100 ch  (1 567 kW)
 A-26D : version de série dont la  production fut abandonnée après la  victoire sur le Japon 
XA-26E : désignation attribuée à  l’unique prototype propulsé par  2 R-2800-83 en étoile de 2 100 ch  (1 567 kW) en vue de la réalisation  d’une série de 1 250 A-26E au nez  transparent ; production abandonnée  après la victoire sur le Japon
 XA-26F : désignation attribuée à   l’unique prototype (redésigné plus tard XB-26F) propulsé par 2 moteurs en étoile R-2800-83 de 1 600 ch (726 kW) et 1 turboréacteur General Electric J31 monté à l’arrière en vue d’améliorer les performances

A-26Z : désignation attribuée par

Douglas à une version non réalisée qui devait mettre en oeuvre des nez vitrés ou non ; les principales

modifications devaient porter sur un agrandissement de la verrière du poste de pilotage et sur l'emploi de réservoirs aux extrémités de la voilure

Invader Mk I : désignation attribuée par la RAF à 140 exemplaires du A-26C pris en compte dans le cadre de la loi Prét-Bail en 1944

On Mark Markeeter : désignation attribuée à une version non pressurisée du Marksman C

On Mark Marksman : désignation attribuée à une version de transport  pressurisée réalisée par On Mark Engineering et propulsée par 2 moteurs R-2800-83AM3 développant une puissance unitaire

de 2 100 ch (1 567 kW)

On Mark Marksman B : version identique au Marksman A, en dehors de ses moteurs en étoile R-2800- 83AM4A et de la possibilité de monter des réservoirs de carburant aux extrémités de sa voilure

On Mark Marksman C : version identique au Marksman A, en dehors de sa plus grande capacité en

carburant et de ses moteurs en étoile R-2800-CB-16/17 d'une puissance unitaire de 2 500 ch (1 865 kW)

Smith Biscayne 26 : désignation attribuée a une version de transport à grande vitesse développée par la firme L.B. Smith et capable de transporter 15 passagers

Smith Super 26 : désignation attribuée à 1 cellule standard de B-21; équipée de  réservoirs aux extrémités de la voilure et dont l'intérieur a subi un réaménagement
Smith Tempo 1: version de transport d’affaires non pressurisée et équipée de moteurs R-2800-B

Smith Tempo II : version pressurisée dont le fuselage à été allongé de 2,93 m

 

Douglas A-26 Invader
Constructeur Douglas Aircraft Company
Rôle Avion d'attaque au sol
Statut Retiré du service
Premier vol juillet 1942
Nombre construits 2450
Équipage
3
Motorisation
Moteur Pratt & Whitney R-2800-27/79
Nombre 2
Type Moteurs à pistons
Puissance unitaire 2 000 ch
Dimensions
Envergure 21,35 m
Longueur 15,47 m
Hauteur 5,56 m
Masses
À vide 10 365 kg
Avec armement 12 519 kg
Maximale 15 880 kg
Performances
Vitesse maximale 570 km/h
Rayon d'action 1 450 km
Armement
Interne Jusqu'à 16 mitrailleuses Browning M2 de 12,7 mm
Externe Emport de 1 810 kg de bombes en soute et 910 kg sous la voilure ou 8 roquettes de 127 mm ou encore 16 roquettes de 76 mm

The ONLY Flying A-26A Counter Invader in the world!!

4 votes. Moyenne 3.25 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site