Bell P-59 Airacomet

Bell P-59 Airacomet

bell-p-59-4-2.jpg

    

Hlstorique

Les travaux sur les turbines a réaction entrepris en Grande-Bretagne à  partir des études de Frank Whittle  furent communiqués aux Etats-Unis,  dans le cadre des échanges technologiques entre  ces deux pays, en vue d’accélérer  la fin du conflit mondial.  Aux états-Unis, la General Electric  Company, qui possédait une experience de la création et de la construction de turbines industrielles vieille  de plus de quarante ans, avait décidé  dans un premier temps de construire  un propulseur basé sur le moteur  conçu par Whittle. En raison de la  position géographique très favorable  dela Bell Aircraft Corporation par  rapport à l’implantation de l’usine de la General Electric, les autorités décidèrent de confier a cette firme la mise  au point du premier avion a réaction  de conception nationale.  Comprenant que les premières turbines qui seraient rnises à sa disposition auraient forcément une puissance limitée, Bell s’attacha a prévoir  l’installation de deux engins, situés de  chaque coté du fuselage sous les ailes.  la configuration retenue pour son  Model 27 fut celle d’un avion a aile  médiane disposant d’un atterrisseur a  Iarge voie dont les jambes principales  s’escamotaient vers l’intérieur, dans  la voilure. De son coté, la roulette  avant du train tricycle se repliait vers  l'arrière dans le nez. Sous bien des aspects, cet appareil était trés classique, un soin particulier étant apporté  au positionnement de l’empennage  horizontal arrière, qui fut surélevé  pour éviter son contact avec l’échappement des tuyères.  lLe premier XP-59A, équipé de deux  réacteurs General Electric Type I-A  de 567 kgp, quitta le sol pour la première fois le 1°’ octobre 1942 depuis le  lac salé de Muroc. Il fut suivi par deux autres XP-59A et par treize  YP-59A de présérie destinés aux  éssais et a l’évaluati0n opérationnelle.  Ln plupart de ces derniers, livrés dans  Ie courant de l’année 1944, reçurent  deux General Electric I-16 (plus tard  J31) de 748 kgp. Les vingt P-59A et  les trente P-59B suivants furent respectivement dotés de turboréacteurs  J31-GE-3 et J31-GE-5, le P-59B ayant  une capacité en carburant supérieure.     
  Livré aux fins d’essai et d’expérimentation au 412th Fighter Group de  1'USAAF, le P-59 se révéla assez peu  puissant et d’une stabilité médiocre  pour le tir aérien. En conséquence, sa  production en série ne fut pas poursuivie au-delà de ces cinquante exemplaires. Les appareils construits terminèrent, pour certains, leur carrière  comme machines sans pilote ou bien,  modifiés en conséquence, comme  avions guides.       

Bell P-59 Airacomet
Constructeur Bell Aircraft Corporation
Rôle Avion de chasse
Premier vol 2 octobre 1942
Nombre construits 57
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur General Electric J31-GE-5
Nombre 2
Type Turboréacteurs
Poussée unitaire 880 N
Dimensions
Envergure 13,86 m
Longueur 11,83 m
Hauteur 3,76 m
Surface alaire 35,9 m2
Masses
À vide 3 609 kg
Avec armement 4 913 kg
Maximale 5 765 kg
Performances
Vitesse maximale 664 km/h
Rayon d'action 386 km
Armement
Interne 1 canon de 37 mm
3 mitrailleuses Browning M2 de 12,7 mm
Externe 908 kg de charge (bombes, roquettes, réservoirs)

Bell P-59 Airacomet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 17/10/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site