Tupolev ANT-40 (SB)

Tupolev ANT-40 (SB)

Tupolev

Historique 

S'inscrivant dans le cadre d'un programme de développement qui concerna des machines expérimentales  comme le Tupolev ANT-21 (MI-3),  chasseur multiplace de 1933, et le Tupolev ANT-29 (DIP), chasseur-canon,  le prototype initial du Tupolev ANT-  40 (SB), un bombardier rapide, effectua son vol initial le 25 avril 1934,  propulsé par deux moteurs en étoile  Wright Cyclone. Equipé par la suite  de M-87 soviétiques, cet appareil fut  modifié après un accident à l'atterrissage. Les deuxième et troisième prototypes disposèrent quant à eux  d'Hispano-Suiza, d'une voilure à la  corde augmentée, d'un empennage  plus petit et d'ailerons révisés. Ces  avions, qui prirent l'air à leur tour en  octobre 1934 et en septembre 1935,  respectivement, donnèrent naissance,  après quelques transformations, au  modèle définitif, dont la production  fut entreprise à partir de 1935
Monoplan à aile médiane de construction métallique, le SB pouvait  emporter un équipage de trois ou quatre membres et était propulsé, dans  sa version de base par deux M-100  développant une puissance de750 ch  (559 kW). Ces moteurs furent remplacés par des M-1O0A de 860 ch  (641 kW), la version finale, le SB-2 bis, prenant l'air au cours du mois  d`octobre 1936. La production totale  atteignit 6656 exemplaires, la dernière de ces machines apparaissant au  terme de l’année 1940. Construit en  très grandes quantités, le SB-2 devait  être utilisé par l'aviation républicaine  au cours de la guerre civile qui ravagea l'Espagne. Il servit également en  Sibérie et prit part aux incidents de frontière qui mirent aux prises Japonais et Soviétiques, avant d'être engagé contre la Finlande en 1939-1940,  où il ne fit pas bonne figure. 
Parmi les utilisateurs étrangers de  ce bimoteur figura la Tchécoslovaquie, qui acquit auprès de l'industrie  soviétique cinquante-trois exemplaires  dotés de M-100-A et assembla sous licence une version baptisée B-71. Propulsés par des Hispano-Suiza fabriqués sur place, les cent onze appareils  produits tombèrent pour la plupart  entre les mains des Allemands, qui  les utilisèrent pour l'entraînement et  le remorquage de planeurs. De son  côté, la Finlande mit en œuvre vingt-  quatre SB et SB-2 bis que la LuftWaffe lui céda, la Chine obtenant,  quant à elle, deux cents de ces machines à la fin de l`année 1937 - la plupart d'entre elles devaient être détruites par les bombardiers japonais.  Quand l'Allemagne envahit l'Union  soviétique, au cours du mois de  juin 1941, les SB et SB-2 bis servaient  dans un grand nombre d'unités de  bombardement. Plusieurs de ces appareils furent perdus lors des combats  initiaux, dans des attaques désespérées menées contre les forces allemandes. Les avions qui sortirent  intacts de ces opérations furent  employés dans des missions de nuit  jusqu'en 1943
Les principaux développements du  SB furent le PS-40 de transport civil,  livré à la compagnie Aeroflot en 1938,  le USB ou SB-3 d'entraînement, qui  se caractérisait par un nez dépourvu  de vitrage, le PS-41 et le PS-41 bis de  transport, construits en 1939 et 1940  respectivement, le ANT-41 (T-1) de  torpillage (1936) et le chasseur-canon  biplace ANT-46. 

Tupolev SB-2
Constructeur Tupolev
Rôle Bombardier
Statut retiré du service
Premier vol 30 décembre 1934
Nombre construits 2
Dimensions
Envergure 20,33 m
Longueur 12,27 m
Hauteur 3,25 m
Performances
Vitesse maximale à 4 000 m, 410 km/h
Plafond 8 500 m
Armement
Interne 4 mitrailleuses ShKAS de 7,62 mm (2 dans le nez, 1 en position dorsale et 1 en position ventrale)

Tupolev SB2 bomber - WW2 Soviet Film

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 21/01/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×