Polikarpov I-16

Polikarpov I-16

I16 1

Historique 

C'est au sein du TsKB, au printemps  de 1933, qu'une équipe de techniciens,  placée sous la direction de Polikarpov, mit au point le projet d'un monoplace de chasse dont le prototype,  qui vola le 31 décembre 1933, reçut la  dénomination de Polikarpov TSKB-  12. De construction mixte (le fuselage  était réalisé en bois tandis que la voilure était métallique), l'appareil disposait de volets à fente courant sur  toute l’envergure, lesquels fonctionnaient aussi comme des volets d'atterrissage. Quant à l'atterrisseur, il  s'escamotait, au moyen d”un dispositif actionné manuellement, dans les  ailes, la propulsion étant assurée par  un M-22 en étoile de 480 ch (358 kW)  qui conférait à l'avion une vitesse  maximale au niveau de la mer de  360 km/h. Une machine identique,  mais propulsée par un Wright Cyclone SR-1820-F3 de 710 ch (529 kW),  grâce auquel il atteignait la vitesse de  435 km/h à 6000 m d'altitude, prit  l'air le 18 février 1934 sous la désignation de TSKB-12 bis.  Bien que l'appareil se fût révélé  d'un pilotage difficile, sa vitesse ascensionnelle et sa vitesse maximale  lui valurent l'intérêt des responsables  officiels. Un lot de trente machines  dotées du M-22 furent assemblées à  des fins d’évaluation sous la désignation de I-16 (dix de ces avions participèrent au défilé militaire du 1er  Mai  en 1935 sur la place Rouge). Le développement de l'appareil, qui reçut  divers propulseurs et armements, se  poursuivit jusqu'à la fin du programme, en 1939. Sa production fut  reprise en 1941-1942, les dernières  machines recevant le M-63 de  1 100 ch (820 kW). Au total, le I-16,  toutes versions confondues, fut produit à raison de sept mille cinq  unités.  En 1935, les premiers exemplaires  des versions I-16 type 4 (moteur Cyclone) et type 5 (moteur M-25) furent  réceptionnés par les unités de l'aviation soviétique. Les livraisons de  type 5 aux républicains espagnols
intervinrent à partir d’octobre 1936,  bientôt suivies par des type 6 (moteur  M-25A). Ces deux appareils furent  surnommés « Mosca » par les Espagnols, et le type 10 (moteur M-25V)  « Super Mosca ». Au total, deux cent  soixante-dix-huit l-16 furent pris en  compte par le gouvernement républicain espagnol, Hispano-Suiza construisant dix exemplaires, sous licence,  avant la victoire des nationalistes,  qui purent s'emparer de trente cellules de l'avion dont ils finirent l'assemblage. En Espagne, l'appareil administra la preuve de ses capacités, bien  que les pilotes qui le mirent en œuvre  n'aient pas tiré le maximum de parti  de sa vitesse de combat ni de sa vitesse ascensionnelle.       
Le I-16 fut également engagé en  opérations en Chine, contre les Japonais, en 1937, au sein d'unités équipées auparavant de I-15 bis. Au début  de 1938, des types 10 commencèrent à  équiper des formations chinoises,  mais l'année suivante, des I-16 soviétiques affrontèrent des chasseurs
nippons au-dessus de Nomonhan, à la  frontière mandchoue.  L'avion joua aussi un rôle important lors de l'agression soviétique  contre la Finlande, à l'hiver 1939-1940, mais même la version la plus récente, le type 24, était dépassée en  juin 1941 quand les Allemands déclenchèrent l'invasion de l'Union soviétique. A cette époque, les deux  tiers des appareils de chasse dont disposaient les Soviétiques étaient des  I-16, qui furent pratiquement décimés  au cours de cette année. Il n'en reste  pas moins que l'avion acquit une certaine renommée entre les mains de pilotes qui, risquant leur vie, se portaient à l'attaque directe, cherchant  parfois même la collision, aussi bien  avec des chasseurs que des bombardiers ennemis.  Ce n’est qu`à la fin de l'année 1943  que les derniers I-16 furent retirés des  premières lignes. Quoi qu'il en soit,  l'appareil restera dans l’histoire de  l'aviation comme le premier chasseur  à aile cantilever à avoir été engagé  massivement en opérations. 

Versions

 I-16 type 1 : 30 exemplaires  construits à des fins d`évaluation ;  moteur M-22 ; 2 mitrailleuses ShKAS  de 7,62 mm de voilure ; parfois  désigné I-16M-22
I-16 type 4 : version de série avec le  moteur Wright Cyclone américain ;  train d’atterrissage avec des flasques  carénées ; blindage de 8 mm  protégeant le pilote 
I-16 type 5 : version apparue en  juillet 1935 ; environ 1 500  exemplaires assemblés avec le moteur  M-25 en étoile actionnant 1 hélice  AV-1 ; premiers I-16 dotés de  râteliers à bombes sous voilure ;        1 appareil reçut un armement de  2 mitrailleuses ShKAS dans le  fuselage et de 2 canons de 20 mm de  voilure, devenant le prototype du  I -16P 
I-16 type 6 : apparu en 1926 ;  moteur M-25A de 730 ch (544 kW) et  cellule renforcée 
I-16 type 17 : version majeure,  apparue en 1937 ; moteur M-25V de  750 ch (559 kW) ; 4 mitrailleuses  ShKAS de 7,62 mm, dont 2  synchronisées dans le capot moteur ;  train d'atterrissage à skis,  escamotable, pour les opérations à  partir de pistes enneigées 
I-16 type 17 : apparu en 1938 ;  structure renforcée pour opérer à un  poids maximal plus important ;  béquille de queue remplacée par une  roulette ; armement composé  de 6 roquettes RS-82 et de 2 canons  ShVAK de 20 mm à la place des  mitrailleuses de voilure 
I-16 type 18 : entré en production  en 1939 ; moteur M-62 en étoile de  920 ch (686 kW) à compresseur  à 2 étages ; capacité de recevoir  2 réservoirs auxiliaires largables ;  4 mitrailleuses ShKAS 
I-16 type 24 : entré en service à la  fin de 1939 ; premiers exemplaires  dotés du moteur M-62, les suivants  recevant le M-63 de 1 000 ch  (820 kW) ; voilure renforcée ;  réservoirs supplémentaires largables  de plus grande capacité ; équipement  radio RS-1 ou RS-3 ; le Polikarpov I-16 type 24 affichait  une vitesse maximale à 3 O00 m de  490 km/h et disposait d'un plafond  pratique de 9 470 m ; avec une  capacité normale de carburant, cet  appareil était en mesure de franchir  une distance maximale de 600 km ;  son poids à vide était de 1 475 kg,  tandis que sa masse maximale au  décollage atteignait 2 O60 kg 
I-16 type 28 et type 30 : versions  construites lors du redémarrage de la  production en 1941-1942 ;  450 exemplaires de chaque type  assemblés avec le moteur M-63  I-1P : prototype TSKB-18 doté d’un  blindage renforcé et de 4 mitrailleuses  ShKAS en vue de son utilisation pour  l’attaque au sol 
I-16SPB : le I-16 participa aux essais  du programme Zveno, dirigé par  V.S. Vakhmistrov, concernant des  composites expérimentaux ; le  Zveno 6 consistait en 1 bombardier  TB-3 transportant 2 I-16 sous les  ailes ; quant au Zveno 7, de 1935,  il mettait en œuvre le même  bombardier mais convoyant 2 biplans  I-15 sur l'extrados, 1 monoplan  Grigorovitch I-Z accroché à un  trapèze entre les jambes de  l'atterrisseur et 2 I-16 sur les  intrados ; reprenant le Zveno 6 SPB,  Vakhmistrov utilisa 2 type 5 de  chasse armés chacun de 2 bombes de  250 kg en vue d'attaques en piqué  sous l'appellation de TsKB-29  l-l6SPB ; ces avions parasites furent  pris en compte par les unités de la  flotte de la mer Noire à partir de 1938  et servirent en tant que bombardiers  en piqué ; une formation opéra depuis  Odessa contre des objectifs situés en  Roumanie, bombardant le pont de  Chernovodsky sur le Danube et  d’autres objectifs ponctuels en 1942 
I-16TK : type 10 avec  2 turbocompresseurs TsIAM TK-1 ;  bien que les performances en haute  altitude en aient été améliorées, cet  appareil fut assemblé en petit nombre 
UTI-4 : biplace d’entraînement à  double commande construit à  1 600 exemplaires, dont 400 avec des  habitacles à l'air libre et le moteur  M-25 ; seuls quelques machines  auraient reçu un train d'atterrissage  escamotable, d'autres étant dotées  d'une verrière opaque coulissante  pour l’entraînement au vol sans  visibilité ; les premiers avions de série  étaient des UTI-1 (extrapolés du  type 1) et des UTI-2 (UTI-1 avec un  train d'atterrissage fixe) 

Polikarpov I-16
Constructeur Polikarpov
Rôle Avion de chasse
Premier vol 31 décembre 1933
Date de retrait 1950
Nombre construits 7005
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Shvestov M-25 V
Nombre 1
Type Moteur en étoile
Puissance unitaire 750 ch
Dimensions
Envergure 9,00 m
Longueur 5,85 m
Hauteur 2,57 m
Surface alaire 14,54 m2
Masses
À vide 1 336 kg
Maximale 1 726 kg
Performances
Vitesse maximale 447 km/h (Mach 0,36)
Plafond 8 230 m
Vitesse ascensionnelle 850 m/min
Rayon d'action 800 km
Armement
Interne 2 mitrailleuses de 7,62 mm ShKAS dans le nez (650 coups) et 2 mitrailleuses de 7,62 mm ShKAS dans les ailes (900 coups)

Polikarpov I -16 Pilot Mark Hanna at Wanaka New Zealand 1998

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 21/01/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site