Morane-Saulnier MS.406 C.1

Morane-Saulnier MS.406 C.1

Historique 

Conçu en réponse à un programme de  1934 du ministère de l'Air, réclamant  un nouveau chasseur monoplace, le  Morane-Saulnier MS.405 prit l'air le  8 août 1935. Monoplan à aile basse,  cet appareil possédait une cellule entièrement métallique, un train d'atterrissage escamotable doté d'une  béquille de queue fixe et un Hispano- Suiza 12Ycrs de 860 ch. Les prototypes MS.405.01 et MS/105.02 furent  utilisés pour les essais officiels, le second de ces avions se caractérisant  par sa voilure modifiée et par son propulseur Hispano-Suiza 12Ycrs. 
Au début de 1937, le constructeur  reçut une commande de quinze  MSA05 de présérie et de un MS/106.  Un marché de cinquante MS.405  étant résilié en faveur d'un autre portant sur une quantité équivalente de  MS.406. La production totale du  MS.405 s'éleva donc à dix-sept
 exemplaires (y compris deux prototypes),  dont environ la moitié servit à des  fins expérimentales.  Les modifications apportées à  l'avion au terme des tests officiels  aboutirent à la version de série  MS.406 C.1, dont mille exemplaires  furent commandés en mars 1938. La  fabrication d'une telle quantité d'appareils dépassant les capacités de Morane-Saulnier, le ministère de l'Air  décida de répartir la production entre  trois usines nationalisées. L'exemplaire tête de série, qui prit l'air, le  29 janvier 1939, était à peu près identique au prototype MS.-105, mais s'en  différenciait surtout par sa structure  alaire allégée, par son moteur Hispano-Suiza 12Y-31 et par des modifications de détail, de même que par  son équipement amélioré. 
Dans l'intervalle, Morane-Saulnier  se consacrait à la mise au point de  nouvelles versions du MS-406 et à la  satisfaction des commandes provenant de l'étranger. Les exportations  concernèrent douze exemplaires destinés à la Chine, mais saisis par les autorités françaises en Indochine. En  outre, trente appareils équipèrent la  force aérienne finlandaise, treize  autres, acquis par la Lithuanie,  n'étant jamais livrés en raison de la  déclaration de guerre. Quarante-cinq  avions furent achetés par la Turquie,  vingt autres, commandés par la Yougoslavie au début de 1940, ne furent  pas réceptionnés. La Pologne, qui  avait conclu un marché de cent  soixante exemplaires n'en utilisa  aucun avant l'occupation nazie, en  septembre 1939. La Suisse fit l'acquisition de deux MS.406 de début de  série afin de produire sous licence  quatre-vingt-deux chasseurs EFW  D«300. Assistée par la Dornier-Werke   AG à Altenrhein, l'Eidgenossisches  Flugzeugwerk assembla deux cent  sept exemplaires du D-3801, une version entièrement conçue en Suisse. 
Enfin, quelques MS.406 capturés en  France lors de l`invasion de la zone  non occupée, en novembre 1942, furent répartis entre les aviations  croate et finlandaise. La plupart des  avions de l'Ilmavoimat reçurent par  la suite un moteur Klimov M-105P de  1 100 ch (820 kW), provenant de  stocks récupérés en Union soviétique.  Ces appareils, dont les performances  furent aussi améliorées reçurent la  dénomination de Mörkö Moraani.  Du fait du rythme peu élevé des livraisons du moteur Hispano-Suiza  12Y, sur les mille MS.406 commandés,  à peine cinq cent soixante-douze  avaient été pris en compte par l'armée de l'Air au moment de la déclaration de guerre. L'avion se montra  d'emblée inférieur au Messerschmitt  Bf l09E allemand. Entre septembre  1939 et juin 1940, les unités équipées  de MS.406 revendiquèrent la destruction de cent soixante-quinze appareils  ennemis, mais pour la perte de plus  de quatre cents des leurs. Au 25 juin  1940, 1 081 appareils avaient été  livrés, dont quelques-uns à l`Aérona vale, les autres étant affectés aux  groupes de chasse III/1, I/2, Il/2,  III/2, I/3, Il/3, III/3, Ill/4, III/5,  I/6, II/6, III/6, I/7, II/7, III/7, l/9  et l/10, en métropole et dans les colonies. Après l’armistice, seul le I/7,  basé au Levant conserva cet appareil,  et ce jusqu'en juillet 1941, les escadrilles 2/595 et 2/596, en Indochine,  et 565, à Madagascar, disparaissant  en 1942.       

 

Morane-Saulnier MS.406
Constructeur SNCAO
Rôle Avion de chasse
Mise en service 1938
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Hispano-Suiza 12Y-31, 12 cylindres en V
Puissance unitaire 860 ch
Dimensions
Envergure 10,65 m
Longueur 8,15 m
Hauteur 2,82 m
Surface alaire 17,1 m2
Masses
À vide 1 893 kg
Maximale 2 720 kg
Performances
Vitesse maximale 486 km/h
Plafond 9 850 m
Vitesse ascensionnelle 11 m/s = 660 m/min
Rayon d'action 900 km
Armement
Interne 1 canon Hispano-Suiza HS-9 ou HS-404 de 20 mm avec 60 obus,
2 mitrailleuses MAC 34 de 7,5 mm dans la voilure avec 300 coups chacune.

Morane-Saulnier MS 406

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 09/12/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site