Boulton Paul P.75 Overstrand

Boulton Paul P.75 Overstrand

Boulton

Historique 

Le prototype du Boulton Paul P.75  Overstrand, qui effectua son premier  vol en 1933, était une machine dérivée  du huitième Sidestrand de série qui  donna naissance à d’autres conversions désignées Sidestrand Mk V,  puis Overstrand à partir de  mars 1934
A cette époque, la firme britannique, devenue la Boulton Paul Aircraft  Ltd., avait entrepris de construire  une nouvelle usine à Wolverhampton.  Recevant une commande de vingt- quatre Overstrand de série qui devaient relever les Sidestrand au sein  du Squadron 101, elle livra à la RAF,  en janvier et février 1935, deux autres  avions convertis, les premiers véritables P.75 de série n'étant pris en  compte qu’au début de l'année suivante. 
Tandis que les exemplaires initiaux  étaient équipés de Bristol Pegasus I  développant 555 ch (414 kW), les machines de série furent dotées de Pegasus II de 580 ch (433 kW). En dehors  de ce changement, le P.75 se distinguait de son prédécesseur par une  nouvelle tourelle de nez, électrique et  fermée - la première de ce type mise  en œuvre sur un avion de la RAF -  dans laquelle la presse vit une révolution probable en matière de tactique  aérienne. En dehors de cette modification, l'appareil disposait d'une cabine de pilotage fermée comportant  un pare-brise démontable, l’ensemble de l’équipage bénéficiant d'un dispositif de chauffage relié aux échappements des moteurs. Enfin, et ces caractéristiques constituaient un pas  important vers la sécurité et le  confort, l'Overstrand pouvait être  équipé d'un pilote automatique  tandis qu'un capotage mis au point  par Boulton Paul et de nouveaux  échappements diminuaient le niveau  sonore et les émissions de flammes,  deux points importants pour les opérations de nuit.       
Tous les Overstrand furent assemblés à Norwich. le dernier exemplaire  étant délivré à la fin de 1936, époque  à laquelle l'usine de Wolverhampton  entra en service pour compenser la  fermeture des chaînes de l'East Anglia. 
Basé à Bicester, le Squadron 101  fut le principal utilisateur de l`avion,  bien que quatre machines aient été  cédées au Squadron 144, reconstitué  sur cette même base au cours du mois  de janvier 1937.  Les P.75 du Squadron 144 furent  relevés par des Avro  Anson quelque  temps plus tard, ceux du Squadron 101 étant retirés du service en  1937 et cédant la place à des Bristol  Blenheim Mk l, qui firent leur apparition en juin 1938. Cet appareil  connut donc une carrière somme  toute assez courte, sa conception  même étant dépassée. 
Boulton Paul conçut un dérivé de  son bimoteur, auquel il attribua l'appellation de Superstrand et qui disposait d'un train escamotable de même  que d'une cellule affinée sur le plan  aérodynamique. Mais l'avènement  des nouveaux bombardiers monoplans  tua ce projet dans l'œuf.         

 

Boulton Paul P.75 Overstrand
Constructeur Boulton Paul Aircraft Ltd (en)
Rôle Bombardier
Premier vol 1933
Mise en service 1934
Date de retrait 1941
Nombre construits 28
Équipage
3 à 4 hommes
Motorisation
Moteur Bristol Pegasus II.M3
Nombre 2
Type 9 cylindres en étoile
Puissance unitaire 589 ch
Dimensions
Envergure 21,95 m
Longueur 14,02 m
Hauteur 4,73 m
Surface alaire 91,1 m2
Masses
À vide 3 607 kg
Maximale 5 420 kg
Performances
Vitesse maximale 238 km/h
Plafond 6 490 m
Vitesse ascensionnelle 367 m/min
Rayon d'action 872 km
Charge alaire 59,4 kg/m2
Armement
Interne 3 mitrailleuses Lewis de 7,7 mm en tourelle de nez, dorsale et ventrale
Externe 680 kg de bombes

Boulton Paul Overstrand FS2002

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site