Messerschmitt Bf 110

Messerschmitt Bf 110

messerschmitt-bf-110.jpg

 Historique

 Constituant la réponse de la grande  firme allemande à un programme  lancé par la Luftwaffe concernant un  chasseur bimoteur, le Messerschmitt  Bf 110 devait être capable d'effectuer  des missions de chasse lourde, mais  aussi de bombardement. Des modifications apportées au cahier des charges firent que seul, de l'ensemble des  sociétés concernées, Messerschmitt  demeura en course, le premier des  trois prototypes du Bf 110 volant le 12 mai 1936. Les deux moteurs Daimler-Benz 600A de 910 ch (679 kW)  dont il était équipé se révélèrent peu  fiables, l'appareil atteignit néanmoins  505 km/h au cours des essais et afficha, dans l`ensemble, des performances satisfaisantes. De graves problèmes de propulseurs affectant le  développement des trois prototypes,  les Bf l10A-0 de présérie furent dotés  de Junkers Jumo 210Da de 680 ch  (507 kW), plus fiables mais manquant  de puissance. L’obligation d'attendre  la réalisation des nouveaux DB 601A  à injection retarda le programme du  Bf 110. Après la sortie du quatrième  exemplaire de présérie, en mars 1938,  la firme mit au point le Bf 110B, une  version améliorée, armée de deux  canons de 20 mm en plus des quatre  mitrailleuses montées sur le Bf 11OA.  Les quarante-cinq exemplaires qui en  furent produits reçurent tous des moteurs Jumo, les fabrications se répartissant entre le Bf 110B-1, le Bf 110B-  2 (équipé de caméras) et quelques  Bf 110B-1 modifiés en avions d'entraînement biplaces sous la dénomination de Bf 110B-3.    
Les disponibilités en DB 601A permirent la réalisation de la version  Bf 110C, avec tout d'abord dix  Bf 110C-0 de présérie livrés à des fins  expérimentales en janvier 1939. Puis  apparurent les premiers Bf 110C-1 de  série, l’accroissement des cadences de  production amenant Focke-Wulf et  Gotha à s`associer au programme de  construction. Le nouveau chasseur se  révéla d’une grande efficacité au  cours de la campagne de Pologne et se  distingua, en décembre 1939, en abattant neuf des vingt-deux Vickers Wellington engagés dans un raid au-dessus de la baie d'Helgoland. Les premières opérations ayant montré  l'importance du Bf 110, l'avion bénèficia d`une priorité, ce qui permit la  réception de trois cent quinze appareils à la fin de l'année 1939. Puis, le  rythme des fabrications s'établit à  cent deux unités mensuelles tout au  long de 1940. C'est à cette époque que  le Bf 110 commença à affronter des  chasseurs monomoteurs modernes et  qu'il se révéla inférieur en maniabilité  aux Dewoitine D.520, Hawker Hurricane et Supermarine Spitfire. Armé  d'une seule mitrailleuse à l'arrière, le  bimoteur était incapable de se défendre, si bien que dès le début de la ba-  taille d'Angleterre les unités équipées  de Bf 110 subirent des pertes sévères.  L'avion fut alors affecté à des missions de bombardement et de reconnaissance avant d'être transformé,  pendant l'hiver 1940-1941, en chasseur de nuit. 
Les Bf 110 de chasse de nuit ne possédant au départ aucun équipement  spécifique, les équipages ne durent  compter, pour intercepter les bombardiers ennemis, que sur leurs yeux.  Une première amélioration survint  sous la forme d`un capteur à infra-  rouges, monté sur le Bf 110D-1/U-1,  sans grand succès cependant. Mais au cours de l'année 1941, l'installation de  réseaux de contrôle au sol permit aux  unités de chasse de nuit de remporter  des succès foudroyants. Douze mois  plus tard, les Bf 110 reçurent un radar aéroporté Lichtenstein, la plupart des chasseurs de nuit de la Luftwaffe étant pourvus d'une version de  cet équipement spécialisé dès l'automne de 1942. Au milieu de l'année 1943, la RAF trouva une parade  efficace en utilisant des bandelettes  métalliques qui, baptisées window,  pouvaient brouiller les radars adverses. Les Britanniques obtinrent de  cette façon un répit de six mois, et ce,  jusqu'à l'apparition d'un radar insensible aux effets des window.
Au début de 1944, la chasse de nuit  allemande atteignit son apogée, trois  cent vingt Bf 110 étant employés  dans des missions de ce type à cette  époque (soit environ 60 % du potentiel global engagé dans la défense du  Reich). Un an plus tard, des chasseurs de nuit plus performants ayant  été mis en œuvre, cent cinquante  Bf 110 volaient encore au sein des  groupes de chasse de nuit. Ceux-ci  perdirent progressivement leur efficacité au rythme de la baisse de l`approvisionnement en carburant. 
Au total, 6 050 Bf 110 avaient été  construits lorsque les chaînes d`assemblage furent arrêtées, au cours du  mois de mars 1945.       

Versions

Bf 110A : 4 appareils de présérie équipés de moteurs Junkers Jumo 210B
Bf 110B
: première version de série ayant donné lieu à la réalisation des Bf 110B-0, Bf 110B-1 et Bf 110B-2, les Bf 110B-3 n`étant que des appareils transformés
Bf 110C
: version de série équipée de moteurs Daimler-Benz DB 601A développant une puissance de 1100 ch (820 kW) à injection ; sous-versions baptisées Bf 110C-0 à Bf 110C-7, le Bf 110C-4 étant un chasseur bombardier, tandis que le Bf 110C-5 se présentait comme un appareil de reconnaissance
Bf 110D
: version de série ; sous-versions, Bf 110D-0 à Bf 110D-3, dont le Bf 110D-2, chasseur d'escorte à long rayon d'action, et le Bf 110D-3 d'escorte de convois
Bf 110E
: version de série ; sous-versions, Bf 110E-0 à Bf 11()E-3, les Bf 110E-1 et Bf 110E-2 étant des chasseurs bombardiers ou des chasseurs de nuit, tandis que le Bf 110E-3 était un appareil de reconnaissance à long rayon d’action
Bf 110F
: version de série identique au Bf 110E, mais équipée de moteurs DB 601F de 1 350 ch (1 007 kW) ; sous-versions, Bf 110F-0 à Bf 110F-4
Bf 110 G
: version de série équipée de moteurs DB 601B-1 de 1 475 ch (1 100 kW) ; sous-versions, Bf 110G-0 à Bf 110G-4
Bf 110H
: dernière version de série, identique au Bf 110G

 

Messerschmitt Bf 110
Constructeur Messerschmitt AG
Rôle Chasseur lourd
Premier vol 12 mai 1936
Équipage
2 (3 pour la version chasseur de nuit)
Motorisation
Moteur Daimler Benz DB 601 B-1
Nombre 2
Type 12 cylindres en V
Puissance unitaire 1 100 ch
Dimensions
Envergure 16,3 m
Longueur 12,1 m
Hauteur 3,3 m
Surface alaire 38,5 m2
Masses
À vide 5 200 kg
Maximale 6 750 kg
Performances
Vitesse maximale 560 km/h
Rayon d'action 1 100 km
Armement
Interne 2 canons de 20 mm, 5 mitrailleuses de 7,92 mm dont une en défense

Messerschmitt ME110 Zerstoerer

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×