Junkers Ju 188

Junkers Ju 188

796px-junkers-ju-188-e-1-on-ground-1943.jpg

 Historique

 La conception du Junkers Ju 288, qui  devait prendre la succession du Ju 88,  était bien avancée quand débuta la  Seconde Guerre mondiale. Pourtant,  en 1942, les responsables de la firme  allemande durent admettre que cet  appareil n'entrerait pas en service  avant longtemps. C'est la raison pour  laquelle le RLM réclama la mise au  point d'un avion de transition capable d'assurer la relève du Ju 88 en attendant l'apparition du Ju 288. Dans  l'intervalle, Junkers avait procédé  aux essais du Ju 88B, lequel disposait  d’un avant de fuselage agrandi et  d'une voilure à l`envergure accrue. Si  cette version ne fit l'objet d'aucune  production de série, dix Ju 88B-0 de présérie furent néanmoins assemblés,  ces machines donnant naissance au J u  88E-0 qui fut utilisé pour le développement d'un nouveau bombardier de  reconnaissance auquel fut attribuée  la dénomination de Ju 188.
Les prototypes Ju 188V-1 et Ju  188V-2 prirent l'air respectivement en  1942 et 1943, les expérimentations  menées par la suite aboutissant à la fabrication en série de cet appareil  (une des clauses du contrat stipulait  que l'avion devait pouvoir recevoir  des moteurs Junkers Jumo 213 ou  BMW 801 sans qu'une modification de la cellule ne soit nécessaire). La  version de série initiale, qui fut mise  en service en février 1943sous la dénomination de Ju 188A-1, était équipée de BMW 801ML de 1600 ch  (1193 kW), 283 machines de ce type  étant livrées aux unités de la Luftwaffe avant la fin de cette même  année. La première variante dotée de  moteurs Junkers, en l’occurrence des Jumo 213A-1 de 2 240 ch (1670 kW),  fut le Ju 188A-2.
Au total, mille Ju 188 de toutes  versions quittèrent les chaînes d'assemblage, la moitié d'entre eux étant  utilisés dans des missions de reconnaissance. Parmi les diverses variantes réalisées figurèrent le bombardier  torpilleur Ju 188A-3, le Ju 188D-1  et le Ju 188D-2 de reconnaissance, le  Ju 188E-1 de bombardement, le Ju  188E-2 de torpillage, le Ju 188F-2 de  reconnaissance, l'avion d'intrusion de haute altitude Ju 1885-1 et le  Ju 188T-1 de reconnaissance à haute  altitude.    

 

Junkers Ju 188
Constructeur Junkers
Rôle en ligne
Statut retiré du service
Premier vol 1941
Mise en service 1943
Date de retrait 1945 (Allemagne)
Nombre construits 1 234 (tous types)
Équipage
4
Motorisation
Moteur Jumo 213
Nombre 2
Puissance unitaire 1 750 ch
Dimensions
Envergure 22 m
Longueur 14,95 m
Hauteur 4,44 m
Surface alaire 56 m2
Masses
À vide 9 900 kg
Maximale 15 195 kg
Performances
Vitesse de croisière 480 km/h
Vitesse maximale 539 km/h
Plafond 10 000 m
Rayon d'action 1 700 km
Armement
Interne 1 canon MG 151 de 20 mm à l'avant, 1 canon MG 151 de 20 mm dans tourelle dorsale, 1 mitrailleuse MG 131 de 13 mm dans l'arrière du cockpit, 2 mitrailleuses MG 81Z de 7,92 mm dans la nacelle ventrale
Externe deux réservoirs de 300 litres sous les ailes
Avionique
Plusieurs types de caméras photographiques

Junkers Ju 188

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×