Focke-Wulf Fw 200C Condor

Focke-Wulf Fw 200C Condor

focke-wulf-fw-200-condor-04-1.png

Historique

  C`est le 16 juillet 1936 que Kurt Tank  soumit aux responsables de la Deutsche Lufthansa un projet d'appareil  de transport, qu'il assortit d’une promesse formelle : faire voler la machine ainsi réalisée dans un délai d’un  an. En fait, le Focke-Wulf FW 20OV-1  - premier d`une série de trois prototypes -quitta le sol le 27 juillet  1937, avec un retard de quelques jours  seulement sur les prévisions initiales.  Monoplan à aile basse cantilever de  construction entièrement métallique,  le FW 200 était propulsé, à l'origine,  par quatre moteurs Pratt & Whitney  Hornet en étoile de 875 ch (652 kW),  ses deux cabines séparées pouvant accueillir au total vingt-six passagers.  Les deux autres machines expérimentales - la seconde devait être utilisée  pour le transport de Hitler - mettaient en oeuvre des BMW 132G-1 en  étoile de 720 ch (537 kW), un des prototypes et quatre exemplaires de  début de série, baptisés FW 200A  Condor, étant livrés à la Deutsche  Lufthansa, deux autres à la DDL danoise et deux autres encore à une  firme aérienne brésilienne associée à  la Lufthansa, la Syndicato Condor.  Redésigné Fw 200S-1 et baptisé  Brandenburg, le prototype battit de  nombreux records au cours de la seconde moitié de l'année 1938, Alfred  Henke, un pilote de la Lufthansa, lui  faisant. effectuer un vol sans escale  entre Berlin et New York, en  24 h 56 mn, les 10 et 11 août. Le 19 du  même mois, l'appareil ralliait la capitale du Reich, cette fois dans le temps  de 19 h 55 mn. Le 28 novembre sui-  vant, le FW 200S-1 s'adjugeait un  nouveau record en reliant Berlin à  Tokyo, via Bassora, Karachi et  Hanoi, en 46 h 18 mn. D'autres  Condor furent réceptionnés par la  Lufthansa avant le début de la Seconde Guerre mondiale, une machine  de ce type accomplissent même sa  dernière liaison entre Barcelone et  Berlin le 14 avril 1945.
 Le succès remporté par le quadrimoteur lors de son vol vers le Japon,  à la fin de 1938, valut à Focke-Wulf,  de la part de la firme nipponne Dai  Nippon KK, une commande de cinq exemplaires, la Marine impériale  achetant, de son côté, un appareil,  qu'elle destinait à l’exploration maritime. Aucun de ces avions ne fut en  fait livré aux Japonais, Focke-Wulf se  concentrant sur la mise au point du  Fw 200V-10, un prototype militaire  qui disposait. d'une capacité accrue en  carburant et d`un armement comportant une mitrailleuse MG 15 dans une  tourelle dorsale, de même que deux  armes du même type installées à  l'avant et à l'arrière d'une gondole  ventrale. C'est de cette version que  fut dérivé le Fw 200C, qui entra en  service  en tant qu’avion de transport  au sein du KGrzbV 104 lors  de la campagne de Norvège, en avril- mai 1940. À partir de cette époque. le  Condor devait constituer un des ennemis les plus redoutables des convois  de navires marchands alliés. La première reconnaissance lointaine à bord  d'un appareil de ce type fut conduite  par l'Obserstleutnant Edgard Petersen, du Fernaufklärungsstaffel, le  8 avril 1940, le FW 200 étant employé  dans cette tâche jusqu'à l`automne de  1944. Puis, les Condor furent utilisés,  au cours des derniers mois de la Se-  conde Guerre mondiale, dans des missions de transport au sein des Transportstaffeln 5 et 200, de même que  dans le Führerkurierstaffel. Au total,  deux cent quatre-vingts Condor sortirent des chaines de montage.       

Versions

FW 200B-1 : 1 appareil Construit pour le compte de la Lufthansa et équipé de 4 moteurs BMW 132DC

FW 200B-2 : 5 exemplaires commandés par la firme Dai Nippon KK et 2 autres par la société finlandaise Aero OY avec 4 BMW 132H en étoile développant une puissance unitaire de 830 ch (619 kW) ; 3 d'entre eux furent achevés et livrés à la Lufthansa avant de passer, en avril 1940, dans le KGrzbV 105, basé à Kiel-Holtenau en même temps que le seul Fw 200B-1 réalisé

Fw 200C-0 : 10 exemplaires commandés en septembre 1939, dont 4 non armés (qui servirent au Sein du KGrzbV 105), les 6 autres étant équipés de tourelles dorsales avant- et arrière dotées chacune de 1 mitrailleuse MG 15 de 7,92 mm, une troisième arme de ce type tirant à travers une trappe ventrale

FW 200C-1 : version de série initiale destinée à la reconnaissance ; armement composé de 1 canon de 20 mm dans le nez et de 3 mitrailleuses MG 15 (une dans une gondole ventrale, une autre dans un poste de tir dorsal, la troisième étant placée dans l'avant du fuselage) ; la charge offensive se composait de 4 bombes de 250 kg installées sur des râteliers sous voilure

FW 200C-2 : identique au FW 200C-1, mais disposant de râteliers à bombes profilés montés à l'arrière des nacelles des moteurs extérieurs

Fw 200C-3 : mise en service en 1941, cette version disposait d'une cellule renforcée, sa propulsion étant assurée par des Bramo 323R-2 en étoile ; le FW 200C-3/U1 était armé de 1 canon MG 151 installé dans une tourelle avant modifiée, de même que de 1 MG 151/20 en position ventrale ; sur le FW 200C-3/U2, le canon MG 151/20 était remplacé par 1 mitrailleuse MG 131 de 13 mm et possédait un viseur de bombardement Lofte 7D ; quant au Fw 200C-3/U3, il mettait en œuvre 2 MG 131 (l’une à l'avant, l'autre en position dorsale arrière), la variante finale, le Fw 200C-3/U4 étant dotée de 2 MG 131 supplémentaires

FW 200C-4 : mis en production en 1942, le Fw 200C-4 était doté du radar de recherche FuG Rostock (plus tard du FuG 200 Hohentwiel] et armé de 1 canon MG 151 de 15 mm dans la tourelle dorsale avant, de même que de 1 canon ventral MG 151/20 ou de mítrailleuses MG 131, ou bien MG 15, dans les autres postes de tir ; 1 seul exemplaire du FW 200C-4/U1 et du Fw 200C-4/U2, destinés au transport, furent construits

FW 200C-6 : dénomination attribuée à plusieurs FW 200C-3/U1 et Fw 200C-/U2 modifiés en vue de transporter des bombes planantes Henschel Hs 293A et le dispositif de guidage FuG 203b Kehl ; cette version servit au sein du III./KG 40 å partir du mois de novembre 1943

FW 200C-8 : version définitive du FW 200C-6 équipée du radar de recherche

 

Focke-Wulf Fw 200
Constructeur Focke-Wulf
Rôle Avion de transport1
Avion de patrouille maritime
Premier vol 27 juillet 1937
Mise en service 28 novembre 1938
Date de retrait 1945
Nombre construits 263
Équipage
7
Motorisation
Moteur BMW-Bramo 323 R-2 (en)G-1
Nombre 4
Type Moteur en étoile
Puissance unitaire 1 200 ch
Dimensions
Envergure 32,84 m
Longueur 23,46 m
Hauteur 6,30 m
Surface alaire 118 m2
Masses
À vide 17005 kg
Maximale 22 670 kg
Performances
Vitesse maximale 360 km/h (Mach 0,32)
Plafond 6 300 m
Rayon d'action 3 600 km
Armement
Interne 1 MG 15 (en) de 7,9 mm (1 000 cart) en tourelle
1 MG 131 de 13 mm (500 cart) sur affût dorsal arrière
2 MG 131 de 13 mm (300 cart/arme) en sabord
1 MG 151 de 20 mm (500 obus) sur affût ventral avant
1 MG 15 (en) de 7,9 mm (1 000 cart.) sur affût ventrale arrière.
Externe 2 000 kg de bombes
Avionique
radar FuG 200 Hohentwiel

WW2 - Focke-Wulf 200 Condor

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 08/11/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×