Dornier Do 217

Dornier Do 217

Dornier-217e-2

  Historique

  Le prototype du Dornier D0 217, qui  se présentait en fait comme un D0 17  agrandi, vola en aout 1938 propulsé  par deux Daimler-Benz DB 601A de  I 075 ch (802 1-[W]. Bien que cet appareil ait connu une fin tragique quelques semaines plus tard, le programme se poursuivit avec la  réalisation de trois prototypes équipés de moteurs Junkers Jumo 211A  de 950 ch (708 kW). Le dernier de ces  appareils (D0 217V-4), qui portait un  armement, était muni de dérives plus  importantes et de freins aérodynamiques de piqué, dont les quatre éléments, une fois fermés, formaient la  pointe arrière. Trois autres appareils  pourvus de Jumo précédèrent deux  machines motorisées avec des  BMW 139 en étoile développant  1550 ch (1 156 kW).
 Quant au BMW 801, entré en service en 1939, il fut adopté pour la version de reconnaissance Do 217A, qui  fit son apparition dans l’Aufklarungs-gruppe Oberbefehlshaber der Luftwaffe en 1940. Le Do 217E, la version  la plus répandue, qui fut mis en  oeuvre a partir de 1940, comportait un  fuselage plus profond et une soute à  bombes agrandie en vue d'emporter  des bombes de plus gros calibres ou bien une torpille. Le Do 217E, dont la  carrière débuta an sein du 3.(F)11 à  Ia fin de l’année 1940, fut utilisé  comme bombardier dans le II/KG 40  à partir du printemps 1941. Au total,  plus de mille sept cents D0 217 furent  construits.      

Versions

Do 217A : 8 appareils Do 217A-0 de

reconnaissance furent construits avec 2 cameras et un armement composé de 3 mitrailleuses MG 15 de 7,92 mm

Do 217C : 5 exemplaires de cette version de bombardement furent construits, le premier
 (Do 217C.V1) avec des moteurs Jumo 211A, les autres {Do 217C-0} avec des DB 601A ; tous étaient armés de 1 canon MG 151.115 de 15 mm et de 5 mitrailleuses MG 15 en plus d’une charge offensive atteignant 3 000 kg

Do 217E : première version de série, le Do 217E-1 pouvait emporter 3 000 kg de bombes et était armé de 1 canon MG 151 de 15 mm et de 5 mitrailleuses MG 15 de 7,92 mm ; sur le Do 217E-2 fut mis en œuvre pour la première fois 1 tourelle dorsale dotée de 1 mitrailleuse MG 131 de 13 mm, le reste de l’armement se composant de 1 MG 131 ventrale, de 3 MG 15 de 7,92 mm installées dans le fuselage avant et de 1 canon MG 151 de 15 mm monté dans Ie nez ; conçu pour les opérations antinavires, le Do 217E-3 disposait de plaques de blindage supplémentaires destinées à la

protection de l’équipage, de 2 réservoirs de carburant d’une capacité de 750 l en soute ainsi que de 7 MG 15 et du canon MG FF de 20 mm de nez ; le Do 217E-4, qui se présentait comme une variante du

Do 217E-2, apparut en 1941, avec des moteurs BMW 801C et des cisailleurs de cables adaptés dans le bord d’attaque des ailes ; environ 65 Do 21TE-5 furent produits avec des rails de lancement d'intrados capables de recevoir 2 bombes

planantes Henschel Hs 293

Do 217H : dénomination attribuée au 21° Do 217E équipé de moteurs DB 601 compressés et utilisé à des fins d’évaluation

Do 217J : a partir de 1942, 157 appareils furent produits aux standards Do 217J-1 et Do 217J-2 ; le

premier était un chasseur bombardier doté d’une pointe avant identique à celle du Do 172-10 et équipée de 4 mitrailleuses MG 17 de 7,92 mm et de 4 canons MG FF de 20 mm, en plus des mitrailleuses MG 131 de 13 mm jumelées dans les postes de tir ventral et dorsal ; le Do 217J-2 était un chasseur de nuit disposant de canons MG 151/20 de 20 mm s la place de

MG FF et pourvu du radar FuG 212 Lichtenstein BC

Do 217K : construit à l’automne de I942, le Do 217K-1 possédait un nouveau fuselage avant, vitré, qui

englobait le pare-brise et la verrière ; le Do 217K-2 mettait en œuvre 2 missiles SD 1400 X {Fritz X] et

était également équipé des systèmes de guidage FuG 203a et FuG 230a ; c'est un engin lancé depuis un D0 217K-2 du III/KG 100, basé à Istres, qui coula Ie cuirassé italien Roma le 14 septembre 1943, jour ou la flotte italienne effectua une sortie du port de La Spezia pour rejoindre Ies Alliés ; le Do 217K-3 était capable d’emporter le Fritz X ou le Hs 293

Do 217L : 2 appareils expérimentaux dérivés du D0 217K avec un habitacle et un armement défensif modifiés

Do 217M : Le Do 217M-1 était identique au Do 217K-1, A l’exception de ses moteurs Daimler-Benz DB 603A, tandis que le Do 217M-5 ne se caractérisait que par ses rails d’intrados destinés à recevoir le Hs 293 ; le D0 217M-3 était l’équivalent du Do 217K-3, mais était équipé de moteurs DB 603A, le

Do 217M-11 étant, quant à lui, un appareil lance-missiles a I ‘envergure allongée semblable au Do 217K-2

Do 217N : Ia pointe avant du Do 217J-2 fut combinée au fuselage du D0 217M pour donner naissance

au chasseur de nuit Do 21TN-1, qui fut rapidement remplacé par le Do 217N-2, reconnaissable à l’absence de tourelle dorsale

D0 217P : le premier prototype Do 217P.V-1, qui vola en juin 1942, fut mis au point en tant qu’avion de reconnaissance à haute altitude ; possédant une cabine pressurisée, il était propulsé par 2 moteurs DB 603B de 1750 ch (1 305 kW], dont la suralimentation était assurée par un compresseur à 2 étages entrainé par un moteur DB 605T de 1 415 ch (1 100 kW) monté dans la soute ventrale ; l’armement se composait de 4 mitrailleuses MG 81, 1 camera Rb 20/30 et 2 Rb 75/30 étant

installées sur les 3 Do 217P-0 de présérie

D0 217R : 5 Do 317 modifies par l’installation de moteurs DB 603 et emportant 2 Hs 293

Do 317 : proposé des 1939,le Do 317 était un bombardier moyen à cabine pressurisée propulsé par 2 moteurs DB 604 de 2 660 ch (1 984 1-KW) ; son développement, suspendu jusqu’en 1941, reprit avec des moteurs DB 603 ; le premier des 6 prototypes, semblable au Do 217M mais muni de dérives triangulaires, vola en 1943 ; les 5 prototypes furent achevés aux standards Do 217R, sans pressurisation

Dornier Do 217
Constructeur Dornier
Rôle Bombardier
Premier vol Août 1938
Nombre construits 1730
Équipage
4
Motorisation
Moteur BMW 801 A
Nombre 2
Type moteur en étoile
Puissance unitaire 1550 Ch
Dimensions
Envergure 19 m
Longueur 18,2 m
Hauteur 5 m
Surface alaire 57 m2
Masses
À vide 9350 kg
Maximale 16700 kg
Performances
Vitesse maximale 487 km/h
Plafond 5500 m
Vitesse ascensionnelle 210 m/min
Rayon d'action 2050 km
Armement
Externe Jusqu´à 4 000 kg de bombes, 2 500 kg en soute (18 x 50 kg ou 4 x 500 kg ou 2 x 1 000 kg) torpilles, missiles guidés Fx 1400 Fritz X et Henschel Hs 293

Dornier Do-217

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site