Vought F-8 Crusader

Vought F-8 Crusader

Vought

Historique 

Conçu en réponse à une spécification  de l'US Navy émise en 1952 et concernant un chasseur de supériorité aérienne supersoníque, le Vought F-8  donna tout d'abord lieu à la réalisation de deux prototypes qui reçurent  l’appellation de XF8U-1. La voilure  repliable de cet appareil, montée en  position haute, se caractérisait par  son incidence variable, ce qui donnait  au pilote la possibilité de maintenir  le fuselage à l'horizontale quand il  évoluait à basse vitesse ou qu'il s'apprêtait à apponter. Le premier des  deux prototypes effectua son vol initial le 25 mars 1957, l’avion étant  livré au Squadron VF-32 de l'US  Navy, en mars 1957, sous l'appellation de F8U-1. Mis en service quatre  ans à peine après la signature du marché portant sur le prototype, cet  appareil, qui disposait de grandes  potentialités, resta en production  pendant près de huit années. Le dernier lot de quarante-huit F-8E (FN)  fut pris en compte par l'Aéronavale  française en janvier 1965. Utilisé par  l'US Navy et par l'US Air Force, le  Crusader  fut employé de manière intensive en Asie du Sud-Est, quelques  machines de reconnaissance baptisées  RF-8 étant toujours en service.    

Versions

 

XFSU-1 (plus tard, XF-8A) : prototypes originaux dépourvus d'armement et équipés de 1 turboréacteur Pratt & Whitney J57-P-11 de 6 715 kgp

F8U-1 (plus tard, F-8A) : version de série initiale dotée de 1 J57-P-4A de 7 350 kgp et armée de 4 canons de 20 mm, ainsi que de roquettes dans des paniers sous fuselage ; ces machines reçurent par la suite des missiles air-air Sidewinder (318 exemplaires construits)

YF8U-1 (plus tard, YF-8A) : désignation attribuée aux F8U-1 destinés à des essais de développement

YF8U-1E (plus tard, YF-8B) : dénomination attribuée à 1 FSU-1 transformé en prototype du F8U-1E

F8U-1E (plus tard, F-8B) : version de série du FBU-1 disposant de capacités tout temps réduites (130 exemplaires construits)

F8U-1D (plus tard, DF-8A) : dénomination attribuée à des F8U-1 transformés en avions sans pilote

F8U-1KD (plus tard, QF-8A) : dénomination attribuée à des F8U-1 transformés en avions sans pilote

YF8U-1P (plus tard, YRF-8A) : version du F8U-1 destinée à la reconnaissance photographique

F8U-1P (plus tard, RF-8A) : version de reconnaissance photographique du F8U-1 équipée d'une soute à caméras dans l`avant du fuselage et dépourvue d'armement

XF8U-1T : conversion du UF8U-2NE utilisée comme prototype d'un biplace d'entraînement opérationnel ; turboréacteur J57-P-20 de 7 348 kgp et 2 canons de 20 mm ; l'avion reçut par la suite la dénomination de F8U-1T, transformée plus tard en TF-8A

YF8U-2 (plus tard, YF-8C) : dénomination attribuée à 2 F8U-1 utilisés pour les essais en vol du turboréacteur J57-P-16 de 7 665 kgp

F8U-2 (plus tard, F-8C) : version de série équipée de 1 J57-P-16 et de 2 dérives ventrales (187 exemplaires construits)

F8U-2N (plus tard, F-8D) : version de série équipée de 1 turboréacteur J57-P-20 de 8 165 kgp et disposant d'une capacité en carburant supplémentaire de même que de 4 missiles air-air Sídewinder (152 exemplaires construits)

YF8U-2N (plus tard, YF-8D) : dénomination attribuée à 1 avion utilisé pour les essais de la version F8U-2N

XF8U-2NE : conversion du F8U-1 utilisée comme prototype du F8U-2NE et transformée par la suite en XF8U-1T

F8U-2NE (plus tard, F-8E) : version de série améliorée dotée de 1 turboréacteur J57-P-20A de 8 165 kgp, de 1 radar avancé et de missiles AGM-12 Bullpup, de même que d'une charge offensive de 1 815 kgp (286 exemplaires construits)

F8U-3 : version modifiée dont 5 des 3 exemplaires construits furent évalués par rapport au F4H Phantom II ; missiles Sídewinder ou Sparrow et turboréacteur J 75-P-5A ou J75-P-6 de 11 115 kgp et 11 795 kgp respectivement

F-8E (FN) : version du F-8E destinée à l'US Navy et équipée de volets soufflés de même que de divers dispositifs hypersustentateurs (48 exemplaires construits)

DF-8F : version sans pilote convertie à partir du F-8A

RF-8G : redésignation de 73 RF-8A rénovés et disposant d'une cellule renforcée, de dérives ventrales et de 1 J57-P-20A

F-8H : dénomination attribuée à 89 appareils transformés à partir de F-8D et disposant de volets soufflés de même que d`une cellule renforcée

F-8J, F-8K et F-8L : avions rénovés à partir de F-BE (136), F-8C (87) et F-8B (61)

 

Vought F-8 Crusader
Constructeur Vought
Rôle Avion de chasse
Premier vol 25 mars 1955
Mise en service Mars 1957
Date de retrait 1999 pour l'aéronavale française
Nombre construits 1260
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Pratt & Whitney J57-P-20
Nombre 1
Type Turboréacteur avec postcombustion
Poussée unitaire 47,6 kN (80,1 kN avec postcombustion)
Dimensions
Envergure 10,87 m
Longueur 16,61 m
Hauteur 4,80 m
Masses
À vide 9 038 kg
Maximale 15 420 kg
Performances
Vitesse maximale 1 823 km/h (Mach 1,72)
Plafond 18 000 m
Rayon d'action 965 km
Armement
Interne 4 canons Colt-Browning Mk-12 de 20 mm alimentés par 144 obus chacun
Externe 2 000 kg de charge : 4 missiles air-air AIM-9 Sidewinder, ou 12 bombes de 113 kg, ou 8 bombes de 227 kg, ou 8 paniers de roquettes Zuni, ou 2 missiles air-surface AGM-12A ou AGM-12B Bullpup
Avionique
Magnavox AN/APQ-84 ou AN/APQ-94

Vought F-8 Crusader

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site