Republic F-84 Thunderjet, Thunderstreak et Thunderflash

Republic F-84 Thunderjet, Thunderstreak et Thunderflash

Republic . F-84.Thunderjet

Historique 

Conçu pour prendre la suite du P-47  afin d`assurer les missions d’interception de jour dans l’USAAF, le Republic Thunderjet était un monoplan à  aile médiane de construction entièrement métallique doté d'un train d’atterrissage tricycle escamotable. Cet  appareil  trouve ses origines dans un  contrat officiel passé en mars 1945 et  concernant la réalisation de trois prototypes baptisés XP-84. Le développement de ces machines fut cependant contrarié par de nombreux  problèmes liés à un poids structural  élevé et à un moteur dont la poussée  était insuffisante. Les deux premiers  de ces avions, qui volèrent respectivement en février et en août 1946, affichèrent pourtant des performances  intéressantes, l'un d'entre eux battant même, au cours du mois de septembre suivant, le record de vitesse  américain avec 983 km/ h. 
Ces avions étaient équipés d’un  réacteur General Electric J35-GE-7  de 1 700 kg, lequel fut également  adopté sur les vingt-cinq YP-84 de  présérie. Par contre, les quinze YP-  84A qui furent utilisés pour les essais  de réception et présentaient une  configuration identique à celle du  troisième prototype reçurent un Allison J -35-A-15 fournissant une poussée  de 1 815 kg. A ces machines succédèrent deux cent vingt-six P-84B qui  étaient équipés d'un siège éjectable,  d'un Allison J-35-A-15C de 1 815 kg et  qui avaient la possibilité d'être armés  de roquettes. Quant au P-84C (rebaptisé par la suite F-84C), il disposait  d'un système électrique révisé et d'un  J35-A-13C de 1815 kgp, sa production atteignant 191 unités. De son côté,  le F-84D (154 exemplaires construits)  possédait des ailes et des ailerons au  revêtement renforcé, un nouveau circuit de carburant et un réacteur J35- A-17D de 2 268 kgp. Les enseignements tirés de l'emploi de cette machine dans les opérations de Corée  amenèrent la mise au point du F-84E,  lequel se caractérisait par un fuselage  légèrement rallongé en vue de permettre un aménagement de l'habitacle et des réservoirs d'extrémités de  voilure modifiés. Le dernier avion de  cette lignée à aile droite, le F-84G  (3025 exemplaires construits), dont  1 936 unités ont été fournies aux  forces aériennes de l'OTAN, fut le  premier chasseur monoplace à être  capable d'emporter des armes nucléaires. Propulsé par un turboréacteur J35-A-29 de 2 540 kgp, le F-84G  était en mesure de transporter une  charge offensive extérieure de  1 815 kg, possédait un pilote automatique et pouvait être doté d'une perche de ravitaillement en vol. L'avion  reçut par la suite un système de bombardement à basse altitude qui facilitait le largage de bombes nucléaires,  tandis que son dispositif de ravitaillement en vol, qui ne lui conférait que  des possibilités limitées, fut remplacé  par l`équipement Probe and Drogue  développé par la firme britannique  Flight Refuelling Ltd. Les deux prototypes XE-84E, transformés de cette  façon en Grande-Bretagne, devinrent  les premiers monoplaces de chasse à  réaction à effectuer une traversée  sans escale de l'Atlantique Nord, le  22 septembre 1950
C'est le 3 juin de la même année  qu'un F-84E équipé d'une aile en flèche prit l'air avec un réacteur Allison  XJ35-A-25 de 2 360 kgp sous la dénomination de YF-84F. Les performances de cet appareil se révélèrent cependant décevantes, obligeant la  compagnie américaine à envisager  l'adoption d'un moteur plus puissant.  Si bien que le second prototype devait quitter le sol avec un turboréacteur Armstrong  Siddeley  Sapphire  importé de Grande-Bretagne. Si la  version de ce propulseur construite  sous licence par Wright connut certains problèmes de mise au point, la  plupart des 2 713 exemplaires du F- 84F qui sortirent des chaînes de montage furent dotés du Wright J65-W-3  de 3275 kgp. Trois cent soixante- quinze autres furent pourvus des J65- W-1A ou J65-W-1 dont la poussée  était moins importante. Sur ce total,  1 301 furent cédés aux forces aériennes des pays de l’OTAN.  L'ultime développement du modèle  de base fut la version de reconnaissance RF-84F Thunderflash qui se  différenciait de ses prédécesseurs par  son turboréacteur J65-W-7 de  3 540 kgp, par ses entrées d`air modifiées et par les caméras qu'elle emportait dans le nez. La production de  cette machine atteignit 715 unités,  sur lesquelles 386 furent prises en  compte par les partenaires de  l’OTAN, dont la France. Vingt-cinq  F-84F de l'US Air Force furent modifiés dans le cadre du programme  FICON (Fighter Conveyor), qui  consistait à utiliser ces appareils  depuis une sorte de trapèze installé  sur une variante du bombardier géant  Convair B-36 baptisée GRB-36. Désignée GRF-84 puis RF-84, cette version du F-84 était transportée, jusqu`au-dessus de la zone où elle devait  effectuer sa mission de reconnaissance, accrochée sous le ventre de  l'avion mère. Une fois lancée, elle accomplissait sa tâche, puis revenait se  fixer au trapèze avant le retour vers  sa base. Cette méthode fut abandonnée dès que les appareils furent en  mesure de disposer de certaines capacités de ravitaillement en vol. Les  F-84F et RF-84F utilisés par l’US Air  Force furent cédés à l'Air National  Guard, qui les employa en fin de  compte jusqu'en 1971

Versions 

EF-84B : 2 machines transformées à  partir de F-84B en vue du programme  de chasseurs parasites avec 1 avion  mère ETB-29 
XF-84H : 2 F-84F dotés du  turbopropulseur Allison XT40-A-1  actionnant des hélices supersoniques,  utilisés dans le cadre d'un programme  conjoint mené par l'US Air Force et  l'US Navy 
YF-84J : 2 F-84F dotés d'un fuselage  plus profond et d'entrées d'air  agrandies ; l'un d'entre eux fut testé  avec le turboréacteur General  Electric XJ73-GE-5 de 6 525 kgp,  l'autre avec le YJ73-GE-7 de  6 650 kgp 
F-84KX : dénomination attribuée à  80 F-84B de l'US Air Force  transformés en avions cibles pour le  compte de l'US Navy 

Republic F-84 Thunderjet
Constructeur Republic Aviation Company
Rôle Chasseur-bombardier
Premier vol 28 février 1946 (XP-84A)
Mise en service 1947 (P-84B)
Coût unitaire 237 247 $
Nombre construits 7 254 (toutes versions confondues)
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Allison J35-A-9
Nombre 1
Type Turboréacteur
Poussée unitaire 24,9 kN
Dimensions
Envergure 11,09 m
Longueur 11,60 m
Hauteur 3,84 m
Surface alaire 24,15 m2
Masses
À vide 4 633 kg
Avec armement 6 684 kg
Maximale 10 196 kg
Performances
Vitesse maximale 1 000 km/h
Plafond 12 350 m
Armement
Interne 6 mitrailleuses de 12,7 mm
Externe 1 816 kg de charge (bombes, roquettes, réservoirs)

Republic F-84 Thunderjet

The Republic F-84H Thunderstreak - Propeller variant

Republic F-84F-50 Thunderstreak
Constructeur Republic Aviation Company
Rôle Avion d'attaque au sol
Premier vol Juin 1950 (YF-84F)
Mise en service 1953
Coût unitaire 769 330 dollars américains
Nombre construits 2711
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Wright J65-W-3 (en)
Nombre 1
Type Turboréacteur
Poussée unitaire 32 kN
Dimensions
Envergure 10,24 m
Longueur 13,23 m
Hauteur 4,39 m
Surface alaire 30,19 m2
Masses
À vide 6 362 kg
Avec armement 8 780 kg
Maximale 12 712 kg
Performances
Vitesse maximale Au niveau de la mer : 1 118 km/h (Mach 0,91)
Plafond 14 000 m
Vitesse ascensionnelle 2 500 m/min
Rayon d'action 724 km
Armement
Interne 6 mitrailleuses de 12,7 mm
Externe 2 722 kg de charge (bombes, roquettes, réservoirs)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 27/01/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site