Republic F-105 Thunderchief

Republic F-105 Thunderchief

Republic f 105d thunderchief usaf

Historique 

A peine le F-84F était-il entré en service que la firme Republic  se lançait  dans la conception d'un chasseur  bombardier à hautes performances  qui devait prendre la succession du  Thunderstreak. A la suite de la publication d'une fiche-programme concernant le projet AP-63, l'US Air Force  accorda à l'avionneur un contrat pour  la réalisation de deux prototypes Republic YF-105A. La première de ces  machines, qui effectua son vol initial  le 22 octobre 1955, était équipée d'un  turboréacteur
Pratt & Whitney J57- P-25 de 6 805 kgp. Outre qu'il disposait d'un propulseur affichant une  poussée deux fois plus importante que  celle du réacteur du F-84F, le nouvel  appareil était capable d`emporter une  charge offensive de 5 445 kg - dont  des armes nucléaires - en soute ou  sur des points d'accrochage extérieurs. Le turboréacteur Pratt &  Whitney J75 à postcombustion ayant  fait son apparition dans l'intervalle,  aucun F-105A de série ne fut construit. Par contre, l’avionneur assembla quatre prototypes YF-105B d'une  configuration identique à celle du YF- 105A et qui répondaient à la loi des  aires. En outre, ces avions comportaient des entrées d'air modifiées qui  alimentaient un turboréacteur YJ75-  P-3 de 7 485 kgp. Soixante-et-onze F- 105B de série furent produits et entrèrent en service au sein du 335th  Tactical Fighter Squadron de l'USAF  en août 1958, trois ans après la date  prévue. 'Mais il fallut attendre le milieu de l'année 1959 avant que la force  aérienne américaine ait pu aligner  une unité complètement équipée de  F-105B. 
La version de série majeure fut le  F-105D (610 exemplaires construits)  dont la propulsion était assurée par  un turboréacteur J75-P-19W de  7 800 kpg et qui bénéficiait d'améliorations de détails de même que d'une  avionique plus évoluée. Quant au  F-105F (143 exemplaires construits),  il s'agissait d'un appareil au fuselage  rallongé doté de deux sièges en tandem et destiné à l'origine à la transformation opérationnelle des équipages. Mais l'engagement américain au  Viêt-nam nécessitant la mise en  œuvre de chasseurs bombardiers à  hautes performances, cette variante  fut fréquemment utilisée dans des  missions d`attaque. En outre, quatre- vingt-six de ces avions furent transformés, dans le cadre du programme  Wild Weasel, par l'adjonction d'un  équipement de brouillage, d'un détecteur de missiles et d'une avionique  spécialisée qui permettait aux équipages de localiser les tirs de SA-2 « Guideline » nord-vietnamiens. Soixante  F-105F subirent par la suite des modifications encore plus importantes et  reçurent la dénomination de EF-105F,  puis celle de F-105G. 
Les F-105G « Wild Weasel » furent  engagés pour la première fois au  combat en 1966, et ils constituèrent,  jusqu'en 1973, la cheville ouvrière des  forces utilisées pour lutter contre les  missiles sol-air de l’adversaire. Les  machines qui survécurent servirent  au sein du 35th TFW, installé à  George AFB, en Californie, jusqu'à la  fin des années soixante-dix, époque à  laquelle vingt-cinq d'entre elles furent transférées à l’Air National  Guard. Environ la moitié des six cent  dix F-105D réalisés furent détruits  lors de la guerre du Viêt-nam, les  autres étant cédés à l'USAF Reserve  et à l'Air National Guard. 
Affichant une vitesse maximale de  2 240 km/h à 10 975 m, le F-105  Thunderchief disposait d'un plafond  pratique de 12 560 m et pouvait franchir une distance maximale de  3 845 km. 

Versions 

RF-105B : dénomination attribuée à  une version de reconnaissance qui ne  fut jamais construite  J F-105B : dénomination attribuée à  3 avions qui servirent de bancs d'essai  et provenaient de la transformation  des cellules destinées auparavant à la  mise au point de la version RF-105B 

F-105C : dénomination attribuée à  une version biplace d`entraînement  opérationnel, laquelle ne fut jamais  réalisée 

F-105E : dénomination attribuée à  une version biplace en tandem  d`entraînement opérationnel qui ne  fut jamais construite     

Republic F-105 Thunderchief
Constructeur Republic Aviation
Rôle Chasseur-bombardier
Statut Retiré du service
Premier vol 22 octobre 1955
Mise en service 27 mai 1958
Date de retrait 1984
Coût unitaire 2,14 millions de dollars US1
(en 1960)
Nombre construits 833
Équipage
1 (2 pour les versions F et G)
Motorisation
Moteur Pratt & Whitney J75-P-19W
Nombre 1
Type Turboréacteur avec PC
Poussée unitaire 118 kN (maximale)
Dimensions
Envergure 10.592,N 1 m
Longueur 19.60 m
Hauteur 5.99 m
Surface alaire 35.76 m2
Masses
À vide 12 475 kg
Avec armement 16 164 kg
Maximale 16 164 kg
Performances
Vitesse maximale au niveau de la mer: 1 168 km/h
à 11 000 m:
1 918 km/h (Mach 1.5)
Plafond 14 800 m
Rayon d'action 1 087 km
Armement
Interne M61 Vulcan de 20 mm
Externe Voir section dédiée
Avionique
Radar NASARR R-14A
LORAN AN/ARN-85
Système de conduite de tir AN/ASG-19 Thunderstick

Republic F-105 Thunderchief 2

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 22/02/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×