Northrop F-89 Scorpion

Northrop F-89 Scorpion

Northrop

Historique 

Conçu en vue de prendre la relève du  P-61 Black Widow, le Northrop F-89  Scorpion fit l'objet d'un contrat de  développement au cours du mois de  mai 1946, Northrop bénéficiant d'une  commande de deux prototypes au  cours du mois de décembre suivant.  Recevant la dénomination constructeur de N-24, le XF-89 quitta le sol  pour la première fois en août 1948 et  afficha des performances assez intéressantes pour susciter un marché  concernant la réalisation de quarante-huit F-89A de série en janvier  1949. Le second prototype fut achevé  au commencement de l'année 1950  sous l’appellation de XF-89A (N-49),  le XF-89 étant détruit dans un accident mortel en février suivant. Celui- ci étant survenu à la suite d'une rupture des plans fixes horizontaux provoquée par des vibrations, diverses  modifications furent apportées aux  machines de série, dont les premières  furent livrées en juillet 1950. Ces appareils furent dotés de deux turbo- réacteurs Allison J33-A-21, lesquels  cédèrent la place sur les avions suivants à des J33-A-21A fournissant  une poussée de 3084 kg avec post- combustion. Les transformations apportées à l’équipement de bord à  partir du dix-neuvième appareil   donnèrent naissance au F-89B doté  d'un ILS et d’un pilote automatique.  Trente exemplaires de cette version  furent assemblés avant l'apparition  du F-89C, lequel mettait en œuvre un  nouvel empennage et diverses modifications en matière d'équipements.  Les 164 F-89C furent dotés, au cours  de leur production, de diverses variantes du turboréacteur Allison. 
A cette machine succéda, en 1953,  le F-89D (N-68), qui disposait d'un  nouvel équipement de conduite de tir  Hughes, de réservoirs d'intrados de  voilure et de la possibilité d'être  équipé de cinquante-deux roquettes  (en outre, l'armement d'origine de six  canons de 20 mm avait été démonté).  La production du F-89D atteignit  682 exemplaires, le F-89E (N-71) se  présentant comme un banc d'essai  pour le turboréacteur Allison Y771 de  3 175 kgp dépourvu de postcombustion. Si une version baptisée F-89F  était projetée, ce fut le F-89G qui fut  construit avec un armement modifié  et sans système de contrôle de tir. 
L`ultime version de cet appareil  fut  le F-89H (N-138) de 1956 qui était  pratiquement identique au F-89D  mais possédait un réacteur plus puissant, des paniers de roquettes installés aux extrémités de la voilure,  de même que trois missiles air-air  Hughes Falcon. La production totale  du F-89H concerna 156 unités, le  F-89J (N-160) étant, quant à lui, une  conversion du F-89D réalisée en vue  de recevoir des roquettes nucléaires  Douglas MB-1 Genie montées sur des  pylônes situés sous chaque aile ainsi  que des missiles GAR-2. Au cours de  l'année 1957, le F-89 céda la place au  Convair F-102 et fut relégué à des  missions secondaires au sein des Air  Force Reserve Squadrons et de l'Air  National Guard. Quelques-uns furent  transformés en appareils de guidage  de missiles et de drones sous les appellations de DF-89A et de DF-89B.  Le dernier Scorpion de l'ANG fut réformé au cours de l'année 1959

Northrop F-89 Scorpion
Constructeur Northrop
Rôle Avion de chasse
Premier vol 16 août 1948
Mise en service 1950
Date de retrait 1969
Nombre construits 1050
Équipage
2 (1 pilote et 1 opérateur système d'armes)
Motorisation
Moteur Allison J35-A-35A
Nombre 2
Type Turboréacteurs avec postcombustion
Poussée unitaire 24,9 kN à sec
32,9 kN avec PC
Dimensions
Envergure 18,4 m
Longueur 16,4 m
Hauteur 5,3 m
Surface alaire 56,3 m2
Masses
À vide 11 000 kg
Avec armement 19 200 kg
Maximale 21 200 kg
Performances
Vitesse maximale 1 020 km/h
Plafond 15 000 m
Vitesse ascensionnelle 2 550 m/min
Rayon d'action 2 200 km
Armement
Interne 104 roquettes non guidées de 70 mm
Externe 16 roquettes de 127 mm ou 1500 kg de charge (réservoirs, bombes, etc.)

Northrop F-89 Scorpion

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 02/02/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site