North American F-86 Sabre

North American F-86 Sabre

Historique 

C'est en vue de répondre à une spécification de l'US Army Air Force  concernant un chasseur de jour qui  pouvait être éventuellement utilisé  dans des missions d'escorte ou de  bombardement en piqué que la firme  North American mit au point le  NA-140.  Deux prototypes baptisés XP-86 firent l'objet d'un marché en 1944 ; les  études allemandes portant sur les  avions à aile en flèche devenant alors  disponibles, le constructeur demanda  aux services officiels l'autorisation  d`appliquer cette technologie sur le  nouvel avion. Cette modification au  programme en cours le retarda de  près d'une année, le premier prototype ne prenant en effet l'air que le  1er octobre 1947, propulsé par un turboréacteur General Electric TG-180  de 1 700 kgp construit par Chevrolet.  Ayant reçu la dénomination de YP- 86A, l’avion atteignit la vitesse de  Mach 1 en piqué accentué, la première version de série, à laquelle  avait été attribuée l'appellation de P- 86A, quittant le sol le 20 mai 1948  avec un General Electric J47-GE-1 de  2 200 kgp. Un mois plus tard, à la  suite d'une transformation de la nomenclature de l`USAF, l'appareil fut  redésigné F-86A. 
Le nouveau chasseur entra en service au sein des 1st, 4th et 81st Fighter Squadrons au cours de l'an-  née 1949, le 94th Squadron du 1st  Fighter Group prenant en compte ses  premières machines en février 1949.  La plupart des cinq cent cinquante- quatre F-86A qui quittèrent les chaînes d'assemblage furent dotés d'un  réacteur J47-GE-3, ou -7, ou -9, ou  -13, de 2 360 kgp. 
Parmi les versions assemblées par  la suite figurèrent le F-86E, pourvu  de stabilisateurs horizontaux mono-  blocs, et le F-86F (1 539 exemplaires)  équipé d'une voilure nouvelle. La version de série majeure fut le F-86D, un  chasseur tout temps réalisé à raison  de 1539 unités. A cet appareil succéda le F-86H de chasse bombardement (477), le F-86K (120) étant une  variante simplifiée du F-86D. Quant à  la dénomination de F-86L, elle se rapporta à des machines modifiées à partir de F-86D (827 exemplaires), sur  lesquelles avaient été adaptées une  avionique améliorée et une aile de  plus grande envergure. De leur côté,  les F-86B (fuselage plus profond et  pneus plus larges) et F-86C (fuselage  modifié) ne firent l'objet d'aucune  commande. Outre les avions produits  par North American, la firme Canadair Ltd. de Montréal procéda à la  construction de 60 Sabre F-86E pour  le compte de l'USAF, et de 290 Sabre  Mk 2 de chasse, pratiquement identiques aux précédents et destinés à la  Royal Canadian Air Force, de même  qu'au programme d’aide mutuelle.  Les chaînes de montage canadiennes  assemblèrent également 1 Sabre  Mk 3, qui servit de banc d'essai au  réacteur Orenda, 438 Sabre Mk 4  pour la RAF, 370 Sabre Mk 5 dotés d'un Orenda 10 de 2 885 kgp et  655 Sabre Mk 6 équipés d”un Orenda  14 de 3 300 kgp. 
La Commonwealth Aircraft Corporation, en Australie, s’intéressa elle  aussi à cet appareil, qu'elle transforma en modifiant la cellule qui  reçut deux canons Aden de 30 mm et  un réacteur Rolls-Royce Avon 26 de 3400 kgp. La Royal Australian Air  Force prit ainsi en compte 21 Sabre  Mk 30, 20 Sabre Mk 31 et 69 Sabre  Mk 32 pourvus de réacteurs mis au  point en Australie. Quant à Fiat, elle  assembla 221 F-86K à partir de pièces  fournies par North American, la production japonaise prenant tout  d`abord la même voie sous la responsabilité d'un groupe de firmes nationales conduit par Mitsubishi. Au  total, 300 F-86F et RF-86F quittèrent  les chaînes nippones. 
Une spécification émise par l'US  Navy et l'US Marine Corps concernant un chasseur bombardier capable  de prendre la succession du FJ-1 Fury  conduisit à la mise au point du XFJ-2  Fury. Les trois prototypes qui furent  réalisés à des fins d'évaluation ne se  différenciaient que très peu des F-86E  de l'USAF, à l'exception de leur  crosse d'appontage et de leurs ferrures de catapultage. A ces machines  succédèrent 200 FJ-2 de chasse qui  comportaient des ailes repliables, 538  FJ-3 dotés d'un fuselage plus profond  et de réacteurs Wright J65-W-2 ou  J65-W-4 fournissant respectivement 3 650 kgp ou 3 470 kgp, 152 FJ-4 (plus tard F-1E) d'attaque complètement  modifiés et pourvus d'un Wright J65-  W-16A de 3495 kgp, et 222 FJ-4B  (plus tard AF-1E) d'attaque dont la  cellule était entièrement nouvelle.  Deux exemplaires d'une sous-version  du FJ-4B, baptisés FJ-4J, furent utilisés à des fins d'évaluation avec un  moteur-fusée auxiliaire et un réservoir de carburant supplémentaire. 
Le F-86 fut utilisé de manière intensive pendant la guerre de Corée,  en dépit de ses performances quelque  peu inférieures à celles du Mikoyan- Gourevitch MiG-15 auquel il eut à  faire face. Les pilotes américains eurent cependant le plus souvent  l'avantage sur leurs adversaires coréens ou chinois, qui ne bénéficiaient  pas d'un entraînement ni d’une expérience comparable à la leur. En outre,  cet avion fut employé sur une grande  échelle par les pays de l'0TAN et les  Etats du Commonwealth. Il fut aussi  pris en compte par de nombreuses  forces aériennes de par le monde. 

North American F-86 Sabre
Constructeur North American
Rôle Avion de chasse
Statut Retiré du service
Premier vol 1er octobre 1947
Mise en service 1948
Nombre construits 8740
Équipage
1
Motorisation
Moteur General Electric J47-GE-13 (en)
Nombre 1
Type Turboréacteur
Poussée unitaire 25 kN
Dimensions
Envergure 11,3 m
Longueur 11,4 m
Hauteur 4,5 m
Masses
À vide 4 582 kg
Avec armement 6 261 kg
Maximale 6 405 kg
Performances
Vitesse maximale 1 085 km/h (Mach 0,89)
Plafond 15 000 m
Rayon d'action 530 km
Armement
Interne 6 mitrailleuses de calibre 12,7 mm
Externe 2 bombes de 454 kg, 8 roquettes de 127 mm ou 2 réservoirs de carburant

 

Great Planes North American F 86 Sabre

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 30/01/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site