McDonneII F-4 Phantom Il

McDonneII F-4 Phantom Il

800px f 4 phantom ii vf 74

Historique 

Quand la production du McDonnell  F-4 Phantom II prit fin, au cours du  mois d'octobre 1979, plus de cinq  mille exemplaires de cet appareil  avaient été fabriqués pour le compte  de l'US Air Force (2 597), de l'US  Navy et du Marine Corps (1 264) et  de divers clients étrangers (1 196). En  outre, mille machines en kits avaient  été fournies à la firme japonaise Mitsubishi qui assembla cent vingt-sept  appareils de ce type sous licence, portant la production finale de l`avion à  5 195 exemplaires. Ces chiffres, de  loin supérieurs à tous ceux enregistrés  en matière de construction d'appareils à réaction, ne sont dépassés  que par ceux concernant le Mikoyan- Gourevitch MiG-21. 
C'est en 1953 que la compagnie  américaine McDonnell commença les  travaux d'études sur un appareil de  chasse tout temps biréacteur destiné  à prendre la relève du McDonnell  F3H au sein de l'US Navy. Comme,  dans l'intervalle, le Chance-Vought  FSU Crusader fut chargé de remplir  les missions d`interception et de  chasse, McDonnell fut encouragé à  mettre au point un avion conçu plus  spécifiquement pour l`attaque. En  juillet 1955, le constructeur bénéficia  d'un contrat concernant la fabrication de deux prototypes baptisés  XF4H-1, et de cinq machines de présérie désignées Phantom Il. 
Effectuant son vol initial le  27 mai 1958, le Phantom Il prouva  rapidement qu'il possédait des capacités tout à fait nouvelles. Capable  d`opérer à près de 470 km de sa base,  cet avion fut en fait le premier à être  en mesure de détecter, d'intercepter  et de détruire tout appareil ennemi  passant à portée cle son radar, et ce,  sans l'assistance de stations au sol.  Devant de telles performances, l'US  Navy passa commande d'un premier  lot de série, dont les machines furent  désignées F4H-1, dénomination qui  devait être transformée en F-4A en  septembre 1962. Le Phantom II suscita en outre un très grand intérêt  dans l'US Air Force qui, en fonction  de traditions fortement établies,  s`abstenait d'acheter des appareils  dont la conception avait été favorisée  par l'US Navy. 
Engagé tout d'abord au combat en  Asie du Sud-Est, où il joua un rôle essentiel, le Phantom Il fut acquis par  les forces aériennes de nombreux  pays, comme la Grèce, l'Iran, Israël,  le Japon, la Corée du Sud, l'Espagne,  la Turquie, le Royaume-Uni, la République fédérale d'Allemagne et l'Australie (celle-ci employa cet avion jusqu'à l'arrivée du General Dynamics  F-111). D'un autre côté, le F-4 a détenu un certain nombre de records  mondiaux, dont celui d'altitude  (30 040 m), établi le 6 décembre 1959,  et celui de vitesse (2 585,430 km/h),  décroché le 22 novembre 1961. Le F-4  s'adjugea également le record de vitesse à basse altitude (1 452 km/h) et  le conserva seize années durant. 

Versions 

XF4H-1 : prototypes de base de la  version de chasse tout temps dotée de  2 General Electric G79-GE-3A de  6 713 kgp avec postcombustion 

F-4A (à l'origine F4H-1F) :  version de présérie armée de 4  missiles guidés Sparrow III et dotée  de 2 J79-GE-2 ou 2A de 7 326 kgp  (45 exemplaires construits) 

F-4B (à l'orígine F4H-1) : version  de série, pratiquement identique au  F-4A mais propulsée par 2 réacteurs  J79-GE-8 de 7 711 kgp avec  postcombustion ; équipé pour la  chasse et l'attaque, le F-4B avait  1 radar de conduite de tir APQ-72  et pouvait emporter des missiles  Sparrow de même que des AIM-9  Sidewinder ou une charge offensive  de 7 255 kg (649 exemplaires  construits) 

EF-4B : dénomination attribuée à  1 exemplaire de F-4B transformé pour  l’entraînement à la guerre  électronique 

NF-4B : dénomination attribuée à  1 exemplaire de F-4B utilisé pour des  essais de développement

QF-4B : dénomination attribuée à  des F-4B transformés en avions-cibles  en vue du développement d’un  nouveau missile  RF-4B : version de série d’une  machine de reconnaissance de jour et  de nuit non armée, identique au F-4B  mais pourvue d'un nez allongé ; les  équipements standard du F-4B  étaient remplacés par des caméras,  plus 1 radar et des capteurs à  infrarouge (46 exemplaires construits  pour l'US Marine Corps)       

F-4C (à l’origine F-110A) : chasseur et avion d'attaque destiné à l'US Air Force, identique au F-4B mais doté d'une double commande et disposant de J79-GE-15 de 7 711 kgp

EF-4C : redésignation de quelques F-4C transformés en appareils de contre-mesures électroniques « Wild Weasel »

YRF-4C (à l’origine YRF-110A) : dénomination attribuée à 2 F-4B transformés en vue de servir de prototypes à une version de reconnaissance tactique destinée à l`US Air Force

RF-4C : version de série de l'appareil de reconnaissance tactique destiné à l'USAF et basé sur la cellule du F-4C (499 exemplaires construits)

F-4D : version de série, identique au F-4C mais dotée d'une avionique conforme aux missions confiées à l’USAF (773 exemplaires construits, ` dont 38 transférés à l'Iran et 36 à la Corée du Sud)

EF-4D : redésignation de F-4D transformés en « Wild Weasel »

YF-4E : redésignation du premier YRF-4C transformé en vue de servir de prototype au F-4E

F-4E : version de série majeure dotée de réacteurs J79-GE-17 plus puissants et disposant d'une capacité en carburant plus importante ; nez modifié et radar APQ-120, fentes de bord d'attaque destinées à améliorer la manœuvrabilité et canon de 20 mm rotatif (1 405 exemplaires construits, dont plusieurs livrés à l'Australie, à la Grèce, à la Turquie, à l’lran, à Israël, à l’Afrique du Sud, à la Corée du Sud et à la République fédérale d’Allemagne)

F-4E(J) : version de défense aérienne du F-4E destinée à la Force aérienne d'autodéfense nippone et disposant d`une capacité en carburant réduite (126 exemplaires construits sous licence par Mitsubishi)

RF-4E : version de reconnaissance tactique destinée à l'exportation 1130 exemplaires construits)

RF-4E(J) : version de reconnaissance non armée du F-4E(J) destinée à la Force aérienne d’autodéfense nippone (14 exemplaires construits)

F-4F : version de supériorité aérienne du F-4E destinée à la Luftwaffe et disposant de fentes de bord d'attaque ; équipements de conduite de tir pour des armements air-sol démontés (175 exemplaires construits)

F-4G : dénomination attribuée à 12 F-4B opérant au Viêt-nam avec des équipements d’enregistrement de données ASW-21 ; ces machines furent remises par la suite aux standard F-4B

F-4G : redésignation de F-4E convertis en « Wild Weasel »

YF-4J : redésignation de 3 F-4B transformés en vue de servir de prototypes à une version de chasse projetée pour l`US Navy

F-4J : version de chasse destinée l’US Navy et dotée de J79-GE-10 postcombustion, d`une voilure agrandie, d'un empennage modifié en vue d`augmenter les performances au décollage, de même que avionique améliorée (12 exemplaires construits)

F-4K : version révisée du F-4J destinée à la Royal Navy et propulsée par des Rolls-Royce Spey RB.168-25R Mk 202/203 de 9 305 kgp ; 2 prototypes (YF-4K) suivis de 50 machines de série ;dénomination dans la Royal Navy, Phantom FG Mk 1

F-4M : version du F-4K utilisée par la Royal Air Force dotée d'un propulseur identique à celui de son prédécesseur ; missiles Sky Flash et possibilité d'emporter des charges extérieures ; 2 YF-4M et 116 machines de série ; dénomination dans la RAF, Phantom FGR Mk 2

F-4N : redésignation de F-4B transformés à la suite du renforcement de leur structure et du montage d'une avionique améliorée

F-4S : redésignation de F-4J ayant reçu une structure renforcée

McDonnell Douglas F-4 Phantom II
Constructeur McDonnell Douglas
Rôle Avion multirôle
Statut En service
Premier vol 27 mai 1958
Mise en service 1960
Date de retrait 29 juin 2013
Coût unitaire 2,4 millions de dollars américains pour le F-4E
Nombre construits 5195
Équipage
2 (1 pilote, 1 navigateur)
Motorisation
Moteur General Electric J79-GE-17
Nombre 2
Type Turboréacteurs
Poussée unitaire 79,6 kN avec postcombustion
Dimensions
Envergure 11,71 m
Longueur 17,55 m
Hauteur 5,03 m
Surface alaire 49,2 m2
Masses
À vide 13 757 kg
Avec armement 23 340 kg
Maximale 28 030 kg
Performances
Vitesse maximale 2 305 km/h (Mach 2,23)
Plafond 18 044 m
Vitesse ascensionnelle 1 880 m/min
Rayon d'action 680 km
Armement
Interne 1 canon GAU-4 M61 Vulcan de 20 mm
Externe 7 260 kg de bombes, missiles

Mcdonnell Douglas F 4 Phantom II documentary

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site