English Electric Lightning

English Electric Lightning

Ee lightning t4 xm974 arp

Historique

L'origine du Lightning remonte à 1946, quand une équipe de la société English Electric commença à travailler sur un projet d'avion de chasse supersonique dans l'espoir de décrocher une commande de la Royal Air Force. En 1949, un contrat fut signé pour 3 prototypes d'un avion expérimental désigné P.1, mais prévu pour recevoir si besoin un radar et de l'armement. Le design du P.1 reposait sur 2 réacteurs placés l'un au-dessus de l'autre afin de réduire la surface frontale et 2 ailes en flèche prononcée avec l'extrémité perpendiculaire au fuselage.
Remettant en cause les choix des ingénieurs, le Royal Aircraft Establishment exigea la construction d'un avion de démonstration. Le Short SB.5 fut alors construit et fit son premier vol le 2 décembre 1952. Il n'avait qu'un seul réacteur et son train d'atterrissage était fixe, tandis que la flèche des ailes pouvait être facilement modifiée et plusieurs dispositions des ailerons pouvaient être testées. Les essais montrèrent que la formule proposée par English Electric était la bonne, et heureusement car l'assemblage du prototype du P.1 était pratiquement terminé lorsque les résultats définitifs arrivèrent.Le premier P.1 fit son vol inaugural le 4 août 1954. Il dépassait facilement Mach 1,2 bien qu'équipé de réacteurs provisoires sans postcombustion. Encouragés par ces performances, les ingénieurs modifièrent le second prototype pour qu'il soit plus proche d'une version opérationnelle : 2 canons de 30 mm furent ajoutés dans le nez et un réservoir de carburant installé dans une bosse sous le ventre de l'appareil. Le premier vol de ce second prototype eu lieu le 18 juillet 1955.Cockpit
Presque aussitôt fut lancée la construction de 3 prototypes d'un réel intercepteur, le P.1B, avec des moteurs équipés de postcombustion, une dérive agrandie, un radar dans le cône de l'entrée d'air nasale et la possibilité d'emporter 2 missiles air-air, fixés en bas du fuselage juste derrière le poste de pilotage. Le premier vol eu lieu le 4 avril 1957 et, 18 mois plus tard, un P.1B dépassa Mach 2 pour la première fois.
La première version de production du Lightning, désignée F.1, fut construite à 47 exemplaires, dont 28 F.1A incorporant quelques modifications comme l'ajout d'une perche de ravitaillement amovible et une radio UHF. En 1961, la production bascula sur la version F.2 avec une avionique modifiée et des réacteurs plus puissants. Dès l'année suivante volait le premier exemplaire de la version F.3 avec des réacteurs encore plus puissants, une nouvelle dérive agrandie de 15 %, et capable d'emporter des missiles air-air nettement améliorés.
La version F.3 ne résolvait cependant pas le principal problème du Lightning, à savoir une autonomie très faible. La seule solution était d'agrandir le réservoir ventral qui formait une bosse sous le fuselage, ce qui donna naissance en 1964 à la version F.3A. Cette version avait également de nouvelles ailes facilitant les manœuvres à basse vitesse. Seulement 16 exemplaires de cette version furent construits, auxquels il faut ajouter 14 F.2 en cours de livraison qui furent mis à ce standard. La version finale F.6 apparut en 1965 : il s'agissait simplement de F.3A capables d'emporter 2 réservoirs externes de carburant fixés sur la partie supérieure de l'aile (et non en dessous comme c'est le cas habituellement)
Deux versions biplaces d'entraînement furent réalisées : en 1962 apparut le T.4 (équivalant à la version monoplace F.1A) et en 1965 le T.5 (qui correspondait au F.3). L'élève et l'instructeur étaient placés côte à côte. À part la suppression des canons, les biplaces conservaient toutes leurs capacités opérationnelles.

Versions

P.1B :version de préproduction (20 exemplaires)

F.1  :première version de série (19 exemplaires)

F.1A : modifications mineures, ravitaillable en vol (28 exemplaires)

F.2 - :réacteurs plus puissants, avionique modifiée (44 exemplaires)

F.2A : F.2 mis au standard du F.6 (31 avions modifiés)

F.3 : nouvelle dérive, missiles Red Top, ravitaillable en vol (70 exemplaires)

F.3A : nouvelles ailes, réservoir de carburant ventral (16 nouveaux avions et 14 F.3 modifiés)

F.6 : F.3A pouvant emporter 2 réservoirs sur les ailes (39 nouveaux avions et 22 F.3 modifiés)

F.53 : F.6 capable d'attaque au sol pour l'Arabie saoudite et le Koweït (46 exemplaires)

T.4 : version biplace d'entraînement du F.1A (22 exemplaires)

T.5 : version biplace d'entraînement du F.3 (22 exemplaires)

T.55 : version biplace d'entraînement du F.6 pour l'Arabie saoudite et le Koweït (8 exemplaires)

 

English Electric Lightning
Constructeur English Electric
Rôle Avion d'interception
Statut Retiré du service
Premier vol 4 avril 1957
Mise en service 1960
Nombre construits 334
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Rolls-Royce Avon 301R
Nombre 2
Type turboréacteur avec postcombustion
Poussée unitaire 58,86 kN sans PC
72,77 kN avec PC
Dimensions
Envergure 10,62 m
Longueur 16,84 m
Hauteur 5,97 m
Surface alaire 44,10 m2
Masses
À vide 12 719 kg
Maximale 18 915 kg
Performances
Vitesse maximale 2 415 km/h (Mach 2,27)
Plafond 18 000 m
Vitesse ascensionnelle 15 240 m/min
Rayon d'action 1 287 km
Charge alaire 428,6 kg/m2
Rapport poussée/poids 0,63
Armement
Interne 2 x canon ADEN de 30 mm
Externe 2 missiles air-air et/ou 2 réservoirs sur les ailes

Lightning last solo display at R.I.A.T. 1987.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site