Douglas A2D Skyshark

Douglas A2D Skyshark

Texte traduit de l'anglais au français , pour ceux qui maitrise la langue de shakespeare voici le lien : Wikipédia


Le 25 Juin 1945, le Bureau de l'aéronautique ( BuAer ) a demandé à Douglas Aircraft pour un , avions à hélice turbine  Trois propositions ont été mises de l'avant dans la prochaine année et demie : . Le D- 557A , d'utiliser deux Générale électrique TG -100 dans des nacelles aile , le D- 557B , le même moteur, avec des contre -props , et le D- 557C , d'utiliser le Westinghouse 25D [1] Ils ont été annulées en raison de difficultés de développement du moteur, mais BuAer continué . pour chercher une réponse à des jets assoiffés.

Le 11 Juin 1947 Douglas a obtenu la lettre de la marine d'intention pour un turbopropulseur fil porteur. La nécessité d' exploiter des transporteurs d'escorte Casablanca- classe dicté l'utilisation d'un turbopropulseur au lieu de la puissance des jets . Les avantages de turbopropulseurs plus pistons était en rapport puissance - poids et la puissance maximale pouvant être générée pratiquement . L'avantage par rapport jets était un turbopropulseur qui a fonctionné à plein régime près tout le temps, et la poussée peut être généré rapidement en changeant simplement le pas de l'hélice .
Une production A2D -1 en vol.

Bien que ressemblant à l' AD Skyraider , le A2D était un avion totalement différent, comme cela devait être , le Allison XT -40- A2 à 5100 ch ( 3800 kW)  ayant plus du double de la puissance de R3350 de l' Skyraider . [3 ] épaisseur d' emplanture de l'aile a diminué , passant de 17% à 12 %, tandis que la fois la hauteur de la queue et sa région ont augmenté . des problèmes de développement moteur retardé le premier vol jusqu'au 26 mai 1950, fait à Muroc par George Jansen .

Allison a omis de remettre un moteur "production" jusqu'en 1953 , et en testant un XA2D avec ce moteur , le pilote d'essai CG "Doc" Livingston sorti d'une plongée et a été surpris par un bruit fort et cabré . Son pare-brise était couvert d' huile et le pilote chase dit Livingston que les hélices étaient partis. La boîte de vitesses avait échoué. Livingston a atterri avec succès l'avion. [Citation nécessaire] À l'été 1954, le A4D était prêt à voler. Les transporteurs d'escorte ont été mis au rancart , et le temps avaient épuisé pour le programme A2D troublée.

Principalement en raison de l'échec du programme T40 pour produire un moteur fiable , le Skyshark jamais entré en service opérationnel. Douze Skysharks ont été construits. La plupart ont été démolis ou détruits dans les accidents , et un seul est soupçonné d'avoir survécu

800px-a2d-skyshark-1.jpg
Douglas A2D Skyshark  
Équipage
1
Motorisation
Moteur 1 turbopropulseur Allison XT-40-A-2
Puissance totale : 1 x 5100 ch.
Dimensions
Envergure : 15.24 m
Longueur : 12.56 m
Hauteur : 5.20 m
Masses
Poids en charge : 10417 kg
Performances
Vitesse max. : 805 km/h à 7500 m
Plafond pratique : 14500 m
Distance max. : 1025 Km (avec masse maximale)
Armement
Armement : 4 canons de 20mm
Charge offensive de 2 495kg (bombes, roquettes, charges de profondeur)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 06/09/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×