De Havilland DH.110 Sea Vixen

De Havilland DH.110 Sea Vixen

De Havilland DH.110 Sea Vixen

Historique 

Conçu comme un chasseur tout temps  basé à terre pour le compte de la  Royal Air Force, le De Havilland  DH.110, dont le prototype effectua  son premier vol le 26 septembre 1951,  entra en compétition avec le Gloster  Javelin. En 1954, deux ans après  qu'une seconde machine eut  commencé à prendre part au programme d'expérimentations, un appareil mena une série d'essais d'appontage et de décollage sur le porte- avions HMS Albion. La Royal Navy  montra alors l'intérêt qu'elle portait  à l'avion en passant une première  commande, l'usine De Havilland de  Christchurch étant pressentie pour la  mise au point du Sea Vixen, dont le  prototype partiellement navalisé prit  l'air le 20 juin 1955. Celui-ci accomplit son premier appontage sur l'Ark  Royal le 3 avril 1956.  Disposant d'un radôme de nez, d'ailes repliables et d'une roulette avant  escamotable hydrauliquement, le premier des quarante-cinq Sea Vixen  FAW Mk 1 destinés à la Royal Navy  prit l'air le 20 mars 1957, les premiers  essais opérationnels étant menés par  le Squadron 700 à bord des HMS Victorious et Centaur au cours du mois  de novembre 1958. Formé en juillet 1959 à Yeovilton, le Squadron 892, qui embarqua sur le porte-avions  HMS Ark Royal, fut la première  unité à mettre en œuvre cet appareil.  Au total, cent quatorze Sea Vixen  FAW Mk 1 furent assemblés à Christ-church et à Chester.      

 Dérivé

 

Sea Vixen FAW Mk 2 : version possédant une capacité en carburant plus importante que le FAW Mk 1 grâce à l'extension vers l'avant des poutres du fuselage et disposant de la possibilité de mettre en œuvre 4 missiles Red Top au lieu des Firestreak du Mk 1 ; 2 machines de développement dérivées du Mk 1 prirent l'air, respectivement le 1er juin et le 17 août 1962, les Sea Vixen FWA Mk 2 de série étant assemblés à Chester ; quatorze Mk 1 furent achevés aux standards Mk 2 sur les chaînes de montage, le premier quittant le sol le 8 mars 1963 ; 14 autres appareils suivirent et, au total, 67 conversions furent effectuées à partir du Mk 1 ; le Sea Vixen FWA Mk 2 entra en service au sein du Squadron 899 en décembre 1963, unité qui s'embarqua sur le HMS Eagle un an plus tard et qui fut dissoute en 1972 ; cet avion, qui affichait une vitesse maximale au niveau de la mer de 1 100 km/h, montait à l'altitude de 3 050 m en 1 mn 30 s et disposait d'un plafond pratique de 21 790 m

De Havilland Sea Vixen
Constructeur De Havilland
Rôle Avion de chasse embarqué
Premier vol 26 septembre 1951
Mise en service 1959
Date de retrait 1972
Nombre construits 151
Équipage
1 pilote, 1 navigateur/opérateur radar
Motorisation
Moteur Rolls Royce Avon 208
Nombre 2
Type turboréacteur
Poussée unitaire 50 kN
Dimensions
Envergure 15,54 m
Longueur 16,94 m
Hauteur 3,28 m
Surface alaire 60,2 m2
Masses
À vide 12 680 kg
Maximale 21 205 kg
Performances
Vitesse maximale 1 110 km/h (Mach 0,91)
Plafond 15 000 m
Vitesse ascensionnelle 2 760 m/min
Rayon d'action 1270 km
Armement
Interne aucun
Externe 6 points d'emports pour bombes, roquettes, missiles et réservoirs de carburants

de Havilland Sea Vixen

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×