Aérospatiale (Nord) 262, Frégate et Mohawk 298

Aérospatiale (Nord) 262, Frégate et Mohawk 298

800px nord 262e

Historique 

Au début de l`année 1957, l’ingénieur  français Max Holste se lançait dans  l'étude d'un petit bimoteur de transport de moyen tonnage : le MH-250  Super Broussard. Destiné à recevoir  deux turbopropulseurs, cet appareil  ne commença, pour des raisons techniques, ses essais en vol que le 20 mai  1959 avec deux moteurs Pratt &  Whitney de 600 ch chacun. La seconde version, désignée MH-260, fut  équipée de deux Turboméca Bastan  et décolla pour la première fois le  29 juillet 1960. Intéressée à la production en série du MH-260, la société  nationalisée Nord-Aviation réalisa  par la suite une version pressurisée.  Ce modèle, baptisé Nord 262, effectua  son premier vol le 24 décembre 1962
Monoplan à aile haute cantilever,  le Nord 262 possède un fuselage métallique de section circulaire, répondant au principe fail-safe ; l’empennage, lui, est classique. Le train  d'atterrissage tricycle escamotable  est pourvu d'une roue par jambe et le  train principal se rétracte dans des  carénages situés de part et d'autre du  fuselage. La version standard, le Nord  262A, est équipée de deux turbopropulseurs Turboméca Bastan VIC, développant chacun 1 080 ch (805 kW),  montés sur l`aile. Les aménagements  internes permettent plusieurs combinaisons : depuis une version commerciale de 26 à 29 passagers au transport mixte, le compartiment central  pouvant être divisé par une cloison  mobile qui sépare voyageurs et fret.  Les quatre premiers appareils  construits furent livrés à Air Inter sous la  désignation de Nord 262B, et leur exploitation commerciale débuta le  24 juillet 1964
Après la fusion des sociétés Nord-  et Sud-Aviation, regroupées au sein  de l'Aérospatiale, la réalisation d`une  nouvelle version, désignée N.262C, fut  décidée. Outre ses deux nouveaux moteurs Bastan VII, plus puissants, le  N.262C se distinguait des modèles antérieurs par une envergure augmentée  de 0,70 m. Appelé « Frégate », cet appareil destiné à une utilisation
militaire entra en service dans l`armée de  l`Air en tant que N.262D ou Frégate  D. Aux Etats-Unis, le Nord-262 fut  encore modifié par la Mohawk Air  Service qui le dota des turbopropulseurs Pratt & Whitney PT6A-45 de  1 180 ch (880 kW) afin de remplacer les Bastan des N.262A appartenant à  la compagnie aérienne Allegheny. La  dernière de ces modifications fut effectuée en 1978 par la société Frakes  Aviation qui, par de nouveaux perfectionnements et équipements, adapta  le Nord 262 aux standards américains ; cette variante reçut la désignation de Mohawk 298. 
La production totale des N.262 atteignit 77 appareils pour les versions  A et B et 33 pour la Frégate. La plupart de ces exemplaires furent livrés à  des compagnies civiles, mais l'utilisateur le plus important est l'armée de  l'Air qui a pris en compte 24 Frégate  destinées au commandement du  transport aérien militaire. Ces appareils servent au sein de la 63* escadre  de transport basée à Toulouse et de la  65* escadre de transport basée à Villa- coublay. L'Aéronavale a acquis vingt  et un N.262 répartis entre l'escadrille 25 de Lann-Bihoué (missions de liaison), l'escadrille 35 basée à Hyères  (transport des personnalités), le SLD,  à Dugny-Le Bourget (missions de liaison) et l’escadrille 55S d'Aspretto, en  Corse (entraînement). Parmi les utilisateurs de la Frégate figurent les gouvernements du Gabon, de la Haute- Volta et l'armée de l'air congolaise.       

Nord-Aviation N262
Constructeur Nord-Aviation puis Aérospatiale
Rôle Avion de surveillance maritime, Avion école
Premier vol 24 décembre 1962
Mise en service 16 juillet 1964
Date de retrait 25 février 2009
Nombre construits 110
Équipage
2 pilotes, un mécanicien de bord, un radio, un navigateur, un radariste
Motorisation
Moteur Turbomeca Bastan VIC
Nombre 2
Type Turbopropulseur avec injection d'eau-méthanol
Puissance unitaire 1 080 ch ou 794,88 kW
Dimensions
Envergure 21,9 m
Longueur 19,28 m
Hauteur 6,27 m
Surface alaire 55 m2
Masses
À vide Environ 8 000 kg
Carburant 4 400 lb de F-34 (ou Jet A1) kg
Avec armement Environ 8 300 kg
Maximale 10 650 kg
Performances
Vitesse maximale 214 nd ou 397 km/h (Mach 0,33)
Vitesse de décrochage 74 nd ou 137 km/h
Plafond 19 000 ft ou 5 790 m
Vitesse ascensionnelle 2 800 ft/min ou 930 m/min
Rayon d'action 2 000 km
Endurance 5 heures
Charge alaire 193,63 kg/m2
Rapport poids/puissance 13,39 kg/kW ou 4,93 kg/ch
Facteur de charge Verticales : + 2 g / - 0,5 g
Latérales : 0,2 g
Armement
Interne Canots de sauvetage
Externe Radar de veille maritime, marqueurs chimiques, fusées éclairantes
Avionique
Instruments anémométriques, instruments électroniques Thales.

Arrivée du Nord 262 E Marine 72 au musée de l'Air et de l'Espace

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site